mardi 18 juin 2024

Le coup de force de Lille Métropole Basket !

À lire

Eric Mendes
Eric Mendes
Journaliste

Depuis plusieurs années, le basket s’installe dans le Nord avec un club en Pro B (Lille Métropole Basket), mais surtout une formation qui domine l’élite du basket féminin avec l’Entente Sportive Basket de Villeneuve d’Ascq-Lille Métropole. Et la venue prochaine des Jeux Olympiques pourrait offrir l’occasion de grandir encore.

Dans le Nord, si le football reste le sport roi, le basket continue de tisser sa toile. Chez les femmes, la Ligue féminine est depuis quelques mois dominée par Villeneuve-d’Ascq, finaliste de l’Euroligue. Emmené par Rachid Meziane et ses joueuses, le club de la Métropole lilloise sait qu’il aborde un virage important de son avenir.

Surtout que les sollicitations ne manquent pas pour les joueuses comme Janelle Salaün (Schio) ou Kennedy Burker, mais également Rachid Meziane, courtisé par les Turcs de Mersin malgré encore deux ans de contrat. En quête de titres, l’ESVBA-LM veut continuer à s’inviter à la table des grandes. Derrière, d’autres clubs nordistes poussent comme SaintAmand Hainaut Basket (LF1) et l’AS Aulnoye-Aymeries (LF2).

À LIRE AUSSI : toute l’actualité du basket dans votre mag

« Vivre les JO à domicile, une opportunité unique »

En Pro B, Lille continue de se faire une place pour viser plus haut dans les années à venir. Fondé en 1994, le Lille Métropole Basket a pour ambition de s’inviter régulièrement en play-offs. Le Palais des Sports Saint-Sauveur de Lille rêve d’élite et même si, cette saison, le club luttait surtout pour conserver sa place en Pro B, Lille sait que se profilent à l’horizon les Jeux Olympiques qui pourraient faire que le basket continue à grandir dans la Métropole. Le LMBC et ses 300 licenciés en tête.

« Au fur et à mesure que la date des JO approche, on sent monter l’émulation, on va tous vivre au rythme des Jeux, expliquait récemment le manager général Jean-Victor Traoré sur le site de la Métropole européenne de Lille. Notre salle sera utilisée par certaines délégations. L’engouement suscité par les Jeux va avoir un fort impact sur le club. On le voit déjà. L’affluence dans notre salle augmente, tout comme le nombre de jeunes souhaitant nous rejoindre. Vivre les JO à domicile est une opportunité unique dont nous comptons profiter pleinement. »

Si à l’avenir les Red Giants viennent faire de l’ombre au BCM Gravelines-Dunkerque dans le Nord, ce ne sera pas le fruit du hasard.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi