samedi 13 avril 2024

Le départ de Thauvin : une grave erreur signée Eyraud

À lire

Jérémy Kinot
Jérémy Kinot
Journaliste

Le départ libre de Florian Thauvin est une des nombreuses conséquences de la mauvaise gestion de Jacques-Henri Eyraud. Explications.

Revenu à l’OM en provenance de Newcastle en 2017, Florian Thauvin va partir libre à la fin du mois  de juin et rejoindre les Tigres qui lui ont proposé un contrat en or. Il y a deux ans, Jacques-Henri Eyraud expliquait pourtant que même en cas de proposition à 80 millions d’euros, il ne lâcherait pas le champion du monde. Alors, comment en est-on arrivé là ?

Tout est parti en vrille en début de saison dernière quand Florian Thauvin se blesse gravement à la cheville lors d’un match de préparation. Malgré une première tentative de retour, le n°26 devra se faire opérer et manquera la totalité de la saison tronquée en raison de la crise sanitaire.

De cette période difficile, passée essentiellement en rééducation, Florian Thauvin en garde une immense déception : ne pas avoir vu le club lui proposer de prolonger son contrat.

Eyraud attend que Thauvin rejoue et lui propose de baisser son salaire…

Une grave erreur de la part d’Eyraud qui ne perçoit pas l’urgence de la situation. Et quand il revient à la charge, fin décembre, celui qui est encore président de l’OM, commet une deuxième erreur, laissant clairement entendre qu’une prolongation passera obligatoirement par une baisse de son salaire. « Je souhaite que Florian continue comme un homme de base de cette équipe. Il a peut-être des aspirations personnelles, financières. Chacun comprendra que la période actuelle nous impose une rigueur financière extrême », explique JHE dans les colonnes de l’Equipe. C’est comme s’il mettait une deuxième couche.

Certes, à cet instant, Florian Thauvin est loin de son meilleur niveau (même s’il a plutôt bien commencé la saison), mais il est resté arrêté un an et sait qu’il lui faut du temps pour revenir.

Après le départ d’Eyraud, Pablo Longoria a bien cherché à arranger la situation, conscient qu’il ne retrouverait pas un joueur de son niveau à moins de 25 millions d’euros. Le nouveau président, poussé par Jorge Sampaoli, fait une belle proposition à son attaquant (sans revoir son salaire à la baisse, au contraire), mais le mal était fait. Et dès qu’une offre concrète et alléchante est arrivée, Florian Thauvin a sauté dessus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi