lundi 4 mars 2024

Le FC Séville veut passer un nouveau cap

À lire

Vainqueur de la Ligue Europa en 2020, le club andalou a vu son parcours stoppé dès les huitièmes de finale en Ligue des Champions, la saison dernière. Avec un effectif légèrement renforcé, Séville compte bien viser plus haut en C1 pour cette édition 2021/2022.

Le FC Séville peut-il venir chambouler la hiérarchie ? Invité surprise dans la course au titre de la Liga pendant une partie de la saison, le club andalou pourrait bien jouer les trouble-fête en Ligue des champions. Eliminés en huitièmes de finale par Dortmund lors du dernier exercice, les Blanquirrojos veulent atteindre le dernier carré de la compétition, chose qu’ils n’ont jamais réalisé dans leur histoire.

Séville veut faire de l’ombre au Barça

Pour cela, il faudra sortir d’un groupe G à priori abordable. Véritable point fort de l’équipe de Julen Lopetegui, la défense a été reconduite à l’identique. Excellent dans les cages et révélation lors de la campagne 2019/2020 où il a été l’un des artisans dans la victoire en Ligue Europa, Yassine Bounou a confirmé son potentiel.

Le gardien marocain n’a pas encaissé le moindre but lors de 15 matchs, sur un total de 33 disputés en Liga. Tout simplement impressionnant pour celui qui est considéré comme l’un des meilleurs portiers en Europe. L’international de 30 ans (26 sélections) forme avec sa charnière centrale une muraille difficilement franchissable par les attaquants adverses.

Tous les deux issus de la Ligue 1, Diego Carlos et Jules Koundé font les beaux jours de la défense andalouse depuis maintenant deux saisons.

Titulaires indiscutables dans le onze de départ, les deux arrières centraux ont enchaîné, avec respectivement 46 et 49 rencontres toutes compétitions confondues. Arrivé l’année dernière en provenance du Sporting CP, Marcos Acuna est devenu indispensable sur le côté gauche de la défense.

Navas toujours au top, Rakitic revit

Revenu dans son club formateur en 2017, Jesus Navas évolue toujours dans son couloir droit. Dans un rôle plus défensif qu’auparavant, le capitaine de Séville reste un joueur clé, capable d’apporter ce petit plus offensif et de servir les attaquants dans les meilleures dispositions.

Le joueur de 35 ans est attaché au club andalou, tout comme Ivan Rakitic. Poussé vers la sortie par le FC Barcelone, le milieu croate s’est relancé dans l’équipe où il avait fait ses armes, entre 2011 et 2014.

Leader dans l’entrejeu des Blanquirrojos, le vice-champion du monde 2018 a rayonné par sa technique et son aisance balle au pied, aux côtés de Fernando, Oliver Torres, Joan Jordan ou encore Oscar Rodriguez. Misant sur la stabilité de son effectif, le quatrième de la dernière Liga a enregistré quelques arrivées dans le secteur offensif.

Dès le mois de janvier, il réussissait à s’attacher les services de Papu Gomez, alors en désaccord avec la direction de l’Atalanta. Un premier joli coup, avant de s’offrir cet été Erik Lamela (Tottenham), dans le cadre d’un échange avec Bryan Gil.

Après sept années passées chez les Spurs, le milieu offensif argentin va venir renforcer une attaque déjà bien fournie où il retrouvera entre autres son compatriote Lucas Ocampos, indispensable dans l’animation offensive.

Autre joueur important de l’effectif la saison dernière, Youssef EnNesyri voudra confirmer son potentiel, lui qui a inscrit 24 buts toutes compétitions confondues, dont six en Ligue des champions. Une défense solide, de l’expérience et des recrues : le club andalou semble avoir tous les ingrédients réunis pour briller en C1 et ne plus se limiter à la C3.

Bruno Biache

Retrouvez le FC Séville et tous les cadors européens dans LE GUIDE DES COUPES D’EUROPE du Sport, en vente ici, ou chez votre marchand de journaux

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi