dimanche 21 avril 2024

Le point sur le mercato de l’OM : Thauvin et Milik partis pour rester, pas Kamara

À lire

Dans une saison moyenne de l’Olympique de Marseille, les rumeurs de transfert fusent. L’arrivée de Pablo Longoria redistribue les cartes du mercato estival.

En conférence de presse hier, Pablo Longoria, nouveau président du directoire de l’Olympique de Marseille, s’est livré sur le prochain mercato de l’OM (rappelons que le mercato estival ouvrira ses portes le 9 juin). L’homme fort a apporté quelques précisions sur les points chauds de l’été à Marseille. Rumeurs, tendances, échos venus de l’étranger, le Quotidien du Sport fait un point complet.

Dans Onze Mondial, Steve Mandanda avait confirmé son envie de continuer au haut niveau, et à Marseille : « Je vois mon avenir forcément ici, à Marseille, parce que j’ai tout appris ici, tout gagné, tout vécu. Donc je le vois au club.»

Dans ce club où il a joué 589 matchs toutes compétitions confondues, le natif de Kinshasa est sous contrat jusqu’en 2024. Mais à 36 ans, il n’est plus sur la pente ascendante de sa carrière, et Pablo Longoria souhaite un nouveau gardien pour la saison prochaine. Un gardien jeune mais avec de l’expérience, qui serait un n°1 bis et qui pourrait assurer la transition à partir de l’année prochaine.

Pour Thauvin, la tendance est à une prolongation

Du côté de Florian Thauvin, la tendance serait à la prolongation. Alors qu’il arrive en fin de contrat cet été, et que des rumeurs l’envoient en Angleterre ou en Serie A (AC Milan), des discussions entre Longoria et le clan Thauvin auraient lieu. « Il va rester, c’est la tendance. Il n’a rien. Je crois surtout qu’il sait qu’il va rester à Marseille », estime Nabil Djellit, journaliste à France Football et en général bien informé.

A 28 ans, le champion du monde 2018 est visiblement convaincu par l’arrivée de Jorge Sampoali sur le banc phocéen, et devrait prolonger, avec la certitude de rester au moins une saison.

Du côté des prolongations, il y a également le cas Jordan Amavi. En conférence de presse, Pablo Longoria a confirmé que le défenseur gauche devrait continuer l’année prochaine : « Les discussions avancent. (…). Pour Jordan, je suis plutôt positif.»

Pablo Longoria pas très optimiste pour Boubacar Kamara…

Reste un des cas les plus chauds de l’été : Boubacar Kamara. Le joueur formé au club est de loin la meilleur valeur marchande du club (environ 40 millions d’euros). Il sera en fin de contrat en juin 2022, donc la règle est simple : soit il prolonge, soit il est transféré. A son sujet, Pablo Longoria n’a pas été très rassurant sur la possibilité de le retenir. Le joueur, lui, n’est pas fermé à une prolongation, mais c’est la situation économique qui dictera son avenir.

Dans un club aux finances quelque en difficulté, il va aussi falloir dégraisser cet été. De nombreux noms sont annoncés sur le départ, afin de libérer des liquidités.

Dario Benedetto poussé vers la sortie, Caleta-Car relancé par Liverpool

Valère Germain fait partie des meubles du Vélodrome. Arrivé en 2017 en provenance de Monaco, l’attaquant de 31 ans est en fin de contrat cet été. Il l’a annoncé de lui-même ce qui était une évidence : il quittera Marseille. Mais sa carrière n’est pas fini pour autant : « Je n’ai pas envie de m’arrêter. J’ai envie de repartir sur un beau projet.»

Et ce projet pourrait se concrétiser en Italie. Selon les informations de Calciomercato, Sassuolo (8ème de Serie A) apprécie son profil. Valère Germain pourrait rejoindre son ami Maxime Lopez et découvrir un nouveau championnat, lui qui n’a joué qu’en France toute sa carrière.

Au même poste, il faut parler du cas Dario Benedetto. Alors qu’il était titulaire en début de saison, l’arrivée de d’Arkadiusz Milik l’a poussé vers le banc de touche. Avec son salaire de trois millions d’euros par an et un contrat courant jusqu’en 2023, il semble évident que les dirigeants olympiens souhaitent le pousser vers la sortie.

Selon le média espagnol TNT Sports, le club d’Elche, actuellement 18ème de Liga, serait intéressé, mais les exigences salariales de l’attaquant argentin et les attentes de l’OM en termes d’indemnité de transfert pourraient refroidir les dirigeants du club espagnol. Pour le cas Benedetto, un transfert semble donc plus compliqué. Mais un prêt, pourquoi pas.

Autre départ envisagé : celui de Duje Caleta-Car. Le défenseur croate est pisté par Liverpool, qui le voulait déjà en janvier. Selon les médias anglais, les Reds devraient revenir à la charge cet été. Un transfert autour de 25 millions d’euros est évoqué.

Arkadiusz Milik pas encore parti

Marseille cherche un grand attaquant depuis plusieurs années, et Arkadiusz Milik est arrivé cet hiver dans ce but. Et pour l’instant, il se montre plutôt convaincant. Prêté avec une option d’achat obligatoire par Naples (8 millions + 4 de bonus), le buteur polonais a déjà inscrit 6 buts en 12 matchs. Il aurait un accord “moral” avec l’OM pour un éventuel départ cet été contre 12 millions d’euros, ce qui attise la convoitise de certains clubs, notamment italiens, qui aimeraient le rapatrier de l’autre côté des Alpes.

La Juve et l’AS Rome sont sur les rangs. Mais en conférence de presse, Pablo Longoria a été clair : « On a le contrôle de Milik. L’intention du joueur est de prolonger à Marseille, où il est très content ». Milik convient à Jorge Sampaoli, et à moins d’une grosse offre d’un club (la Juventus ?), il devrait continuer.

Regroupons Pol Lirola et Leonardo Balerdi. Prêtés respectivement par la Fiorentina et Dortmund, les deux défenseurs sont convaincants à Marseille. Mais leurs options d’achat ne seront pas levées, trop élevées pour les finances marseillaises.

Longoria a tout de même confirmé que des négociations auraient lieu dans les prochaines semaines avec les clubs concernés, pour essayer de négocier un transfert moins cher. Si la Fiorentina comme Dortmund n’acceptent pas de diminuer au moins de 50% le prix, un transfert sera difficilement envisageable. Pour Balerdi, un deuxième prêt peut être envisagé.

Enfin, le cas Kevin Strootman. Prêté au Genoa depuis le début de la saison, il s’y plaît. Il retrouve l’Italie, où il avait explosé du côté de l’AS Rome. Il aimerait donc y rester la saison prochaine, mais son salaire pose problème. Actuellement, l’OM paye une partie de son salaire, mais un transfert définitif n’entre pas dans les plans financiers du Genoa. Alors, reviendra-t-il à Marseille l’année prochaine ? Rien n’est sûr, le 6ème de Ligue 1 n’ayant aucune envie de récupérer son gros salaire. Les Italiens, eux, souhaiteraient négocier un deuxième prêt. A moins qu’un autre club ne se montre intéressé…

Vidal, Almada, Agoumé, des pistes de plus en plus sérieuses…

Dernière partie du point mercato : les possibles arrivées. Pour un club du standing de l’OM, il est obligatoire d’amener du sang neuf cet été, sous peine de stagner, voire de régresser.

Deux noms reviennent régulièrement : Arturo Vidal et Thiago Almada. Deux joueurs totalement différents. Un jeune, et un expérimenté.

Arturo Vidal joue pour l’instant à l’Inter Milan, qui devrait finir champion d’Italie. Il ne rentre pas entièrement dans les plans de son coach, et Sampaoli, qui l’a entraîné en sélection chilienne, aimerait l’avoir comme milieu l’an prochain. Problème, son énorme salaire, qui ne correspond pas aux finances de Marseille. C’est ici qu’il pourrait y avoir blocage.

Du côté de Thiago Almada, ce ne sont que des rumeurs, toutefois confirmées par Longoria en conférence de presse. Considéré comme le futur du football argentin, le meneur de jeu de 20 ans est observé par de nombreux grands clubs, et Marseille devra débourser aux alentours des 15 millions pour le récupérer au Velez Sarsfield, selon le média argentin Tyc Sports.

Le nom de Lucien Agoumé est également évoqué pour compenser un possible départ de Boubacar Kamara.

Ce qui semble clair, c’est qu’on devrait observer un grand remue-ménage à Marseille cet été, avec la patte Longoria-Sampaoli pour ce premier mercato géré par ce binôme.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi