samedi 28 janvier 2023

Le PSG doit-il (déjà) se séparer de Christophe Galtier ?

À lire

Un seul succès (laborieux face au dernier) en Ligue 1, en 2023 : le constat est très inquiétant, moins d’un mois avant la venue du Bayern au Parc. Christophe Galtier a-t-il les moyens de trouver les solutions pour relancer le PSG ? Pas sûr…

2 défaites en 27 matchs (toutes compétitions confondues) : le bilan de Christophe Galtier à la tête du PSG est bon. A condition toutefois de prendre en compte les résultats depuis le début de saison, c’est à dire avant la Coupe du Monde. Parce que, depuis le deuxième départ de la Ligue 1, le club de la capitale n’a gagné que deux matchs sur quatre, en championnat. Et encore… la victoire contre Strasbourg a été quasiment « miraculeuse » (2-1, penalty à la 95ème minute) et celle face à Angers peu convaincante (2-0).

Gagner à domicile face aux deux derniers (à l’époque), est loin de sauver le triste bilan du club de la capitale qui inquiète, à un mois du match aller contre le Bayern.

Christophe Galtier en est bien conscient et a fait une analyse sans concession, à la fin du match perdu à Rennes (0-1). « Il y a toujours un plan sur mes deux joueurs, que ce soit Ney ou Leo, mais on doit être aussi capable de trouver d’autres options , a expliqué l’entraîneur du PSG.

Christophe Galtier se pose les bonnes questions, mais n’apporte pas les bonnes réponses…

Le successeur de Mauricio Pochettino n’est-il pas le premier à pouvoir mettre en place ces solutions ? Pourtant, à aucun moment (à part dans le dernier quart d’heure) le coach parisien n’a modifié un système qui n’avait pas fonctionné. S’il se pose les bonnes questions (« est-ce qu’on doit complètement décrocher pour animer le jeu ? (…) Il faut qu’on ait beaucoup plus de points de fixation en haut (…) Ney et Leo ont décroché ensemble dans des zones où il y avait du monde. Il y avait de la possession, mais très peu de situations offensives »), les supporters attendent les réponses, sur le terrain.

Le message de l’entraîneur vis à vis de ses joueurs passe-t-il bien ? On est en droit de se poser la question. La première partie de saison, avec des joueurs motivés par la Coupe du Monde (on pense notamment à Neymar, très en dessous depuis la reprise) a-t-elle masqué les insuffisances de l’entraîneur ?

Faut-il agir ? Et changer, quand il en est encore temps ? Alors que l’ombre de Zinedine Zidane plane sur le club de la capitale, on ne peut que se dire que c’est peut-être le bon moment…

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi