jeudi 25 avril 2024

Le résurrection de Benjamin Pavard (Inter Milan)

À lire

Alors qu’il a vécu une Coupe du Monde cauchemardesque, suivi d’un transfert à l’Inter Milan, le Lillois est revenu à son meilleur niveau et peut même postuler de nouveau à une place de titulaire chez les Bleus.

Un peu moins d’un mois avant l’annonce de la prochaine liste de Didier Deschamps, Benjamin Pavard a prouvé hier soir avec l’Inter Milan, qu’il était un top défenseur. Positionné sur le côté droit d’une défense à trois, le champion du Monde 2018, un temps perturbé par des problèmes physiques (qui lui ont fait rater le rassemblement de novembre), s’est magnifiquement imposé dans son nouveau club, dans le système de jeu qui lui convient le mieux.

« Je suis venu pour jouer en défense centrale et pas arrière droit »

« Je suis venu pour jouer en défense centrale et pas arrière droit », avait d’ailleurs prévenu le joueur formé à Lille dès son arrivée. Aujourd’hui, celui qui a toujours eu la confiance successive de tous les techniciens passés sur le banc du Bayern, prouve encore une fois que l’on peut compter sur lui. 

De retour chez les Bleus à un poste axial, en octobre dernier à Lille (contre l’Ecosse), le Milanais avait frappé fort. « Première apparition dans l’axe et il finit même avec le brassard. C’est super pour lui et pour l’équipe », avait souligné Antoine Griezmann après la rencontre. Une performance aussi saluée par Didier Deschamps, qui avait toutefois prévenu : « Dans l’axe, il y a du monde et une grosse concurrence ». 

Alors qu’Upamecano ne traverse pas le meilleur moment de sa carrière (il vient notamment d’être expulsé deux fois de suite avec le Bayern), la concurrence de Konaté, Hernandez, Koundé, Saliba, Disasi ou Todibo est effectivement très présente, mais quand on le voit performer avec l’Inter, meilleur défense d’Europe, on se dit qu’il a son mot à dire. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi