mercredi 24 juillet 2024

Le Stade Brestois en tête de la Ligue 1 : la revanche d’Eric Roy

À lire

Pascal Auchet
Pascal Auchet
Journaliste

Depuis la nomination d’Eric Roy, en janvier dernier, le Stade Brestois a pris 44 points en 27 matchs et fait encore mieux cette saison, avec plus de 2 points pris par match. Une sacrée revanche pour celui qu’on n’attendait plus sur un banc de Ligue 1.

En janvier dernier quand Eric Roy est arrivé au chevet de Brest, en position de relégable, plusieurs voix se sont élevées pour critiquer le choix du président Le Saint. Le profil du technicien de 56 ans (il est du 26 septembre) qui n’avait plus entraîné depuis son passage sue le banc de Nice en 2012, laissait dubitatif. Il faut dire qu’au cours des dix dernières années, le parcours du Niçois restait flou, avec des rôles de consultant (pour BeIN Sports puis plus tard, France Télévision), et des rôles de manager sportif sans éclats, à Lens et Watford.

« On avance avec humilité, sans se prendre pour ce qu’on n’est pas »

Neuf mois plus tard, après un maintien obtenu relativement tranquille (avec notamment, une victoire à Marseille lors de la 37ème journée), voilà le Stade Brestois en tête de la Ligue 1, pendant une semaine au moins. Depuis la 18ème journée de la saison dernière, les Bretons d’Eric Roy avancent au rythme de 1,62 points par match. Quasiment la cadence d’un club européen. Depuis le début de saison, Brest fait encore mieux, avec 2,16 points pris par match. Mais ne comptez pas sur l’ancien joueur de l’OM pour se prendre pour un autre. « On avance avec humilité, sans se prendre pour ce qu’on n’est pas », explique le technicien, loin de tout esprit de revanche. Sa principale réussite : avoir réussi à mettre en place une identité de jeu. « C’est très important pour nous, de maintenir cette identité propre », insiste Eric Roy.  « Ça veut dire qu’on travaille ». Avant d’ajouter : « Cultiver cette humilité, qui ne nous empêche pas d’avoir de l’ambition ». Du coup, le match de dimanche prochain entre Nice (2ème) et Brest, devient le choc de la 7ème journée. Qui l’eut cru ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi