jeudi 29 septembre 2022

Le TOP 10 des joueurs de l’OL : Juninho sans rival

À lire

Depuis 1950 et sa création, l’olympique lyonnais est passé par tous les niveaux. De la ligue 2 à sept championnats d’affilée, retour sur les plus grands joueurs de l’histoire des Gones.

10 : Karim Benzema (2005 – 2009)

Le natif de la ville est un symbole de la ville de Lyon, il termine meilleur buteur de ligue 1 en 2007 (20 buts). Le numéro 9 attise les convoitises des plus grands d’Europe avec ses performances en Ligue des champions, le tout à l’âge de 20 ans seulement. Malheureusement il quitte l’OL tôt (2009), pour suivre son rêve madrilène.

Palmarès au club : 4 Ligue 1, Coupe de France, Coupe de la Ligue, 2 Trophées des Champions.

9 : Alexandre Lacazette (2008 – 2017, 2022 – …)

Pas moins de 102 buts pour le numéro 10 lyonnais, un nombre qui risque de bien augmenter cette année encore. Il participe en 2017 à l’épopée en demi-finale de Ligue Europa, où il trouve six fois les filets en huit matchs. Malgré un doublé contre Amsterdam au parc OL, Lacazette ne peut pas remonter les 3 buts de retard de son équipe qui s’incline. (5-4 en cumulé).

Palmarès au club : Coupe de France, Trophée des Champions.

8 : Bernard Lacombe (1969 – 1978)

L’avant-centre des années 70 a trouvé les filets adverses à 149 reprises en 258 matchs, il formait un duo remarquable aux côtés de Serge Chiesa. En 1973 il marque en finale de coupe de France face à la dominante équipe de Nantes, finale qu’il remporteront. Très apprécié dans la capitale de la soie, on oublie souvent son bref passage à Saint-Etienne.

Palmarès au club : Coupe de France, Trophée des Champions.

7 : Grégory Coupet (1997 – 2008)

Leader sur le terrain, Coupet a assuré les arrières des gones pendant 11 ans, et fais rapidement oublier ses débuts à Saint-Etienne. Il remporte 3 fois de suite le titre de meilleur gardien de ligue 1 entre 2003 et 2006. En 2001, il brille face à Rivaldo au Camp Nou avec une parade restée dans l’histoire.

La double parade devant Rivaldo

Palmarès au club : 7 Ligue 1, Coupe de France, Coupe de la ligue, Coupe Intertoto, 5 Trophées des Champions.

6 : Cris (2004 – 2012)

Surement le défenseur le plus marquant de l’histoire de l’OL, il est le pilier du grand Lyon des années 2000, celui qui terrorise l’Europe en Ligue des Champions. Surnommé « le policier » par son caractère impressionnant sur le terrain, Cris était un soldat sur la pelouse de Gerland.

Palmarès au club : 4 Ligue 1, 2 Coupes de France, 2 Trophées des Champions, 2 Coupes de la Ligue.

5 : Serge Chiesa (1969 – 1983)

Le milieu offensif est le joueur le plus capé de l’histoire de Lyon (541 matchs). Il formait un tandem avec Bernard Lacombe. Surnommé « le lutin de Gerland » (1m67), le natif de Casablanca illumine le jeu des gones avec sa vivacité et sa capacité de création. Il marque aussi 132 buts avec le maillot olympien.

Palmarès au club : Coupe de France

4 : Sidney Govou (1999 – 2010)

En 2001, Sidney n’a que 22 ans et s’impose depuis peu comme un incontournable. Mais c’est un match de Ligue des Champions face au Bayern qui va changer sa carrière. L’attaquant inscrit un doublé phénoménal devant Oliver Kahn, et vient martyriser la défense munichoise ainsi que la lucarne droite par la même occasion.

Son doublé face au Bayern

Palmarès au club : x7 Ligue 1, Coupe de France, Coupe de la ligue, 4 Trophée des Champions.

3 : Fleury Di Nallo (1960 – 1974)

Le meilleur buteur de l’histoire du club avec 222 buts en 489 matchs, Fleury évoluait aux côtés de Serge Chiesa et Bernard Lacombe. Ensemble, ils remportent la coupe de France 1973 devant Nantes. Surnommé « le petit prince de Gerland », Di Nallo était petit par la taille mais grand par son talent, un grand attaquant capable de coups d’éclats.

Palmarès au club : 3 Coupes de France, Trophée des Champions.

2 : Sonny Anderson (1999 – 2003)

C’était la première recrue de classe mondiale sous l’ère Aulas, Sonny Anderson débarque du FC Barcelone en 1999. C’était un buteur à la régularité et à la justesse impressionnante, il inscrit 94 buts en 161 matchs pour les gones. Pour ses deux premières saisons à l’OL il termine deux fois meilleur buteur du championnat. (23 puis 22 buts).

Palmarès au club : 2 Ligue 1, Coupe de la Ligue, Trophée des Champions.

1 : Juninho (2001 – 2009)

Le maestro brésilien a mené le jeu lyonnais pendant les meilleures années du club. Juni était l’artisan de toutes les épopées en Ligue des Champions dans les années 2000. Incontestablement le meilleur tireur de coup franc de l’histoire (77 convertis), il inscrit 100 buts sous le maillot des Gones, dont plusieurs coups de pied arrêtés mémorables, souvent face au Barça, sa cible favorite.

Le coup franc de Juni contre Barcelone

Palmarès au club : 7 Ligue 1, Coupe de France, 3 Trophées des Champions.

Jeremy Bakeir

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi