vendredi 21 juin 2024

Le TOP 10 des joueurs de Série A à suivre, un peu plus que les autres

À lire

La saison passée, les clubs italiens ont montré qu’ils pouvaient jouer les premiers rôles dans les compétitions européennes. Revanchards, stars, pépites… voici 10 joueurs à suivre cette saison en série A.

Victor Osimhen (Naples), la star planétaire

Il est indéniable que Victor Osimhen sera l’un des joueurs à suivre en Série A cette année. Alors qu’il vient de prolonger son contrat avec le Napoli jusqu’en 2025, pour le plus grands plaisir de ses supporters, le meilleur buteur de Serie, est devenu une véritable icône en Italie, comme dans toute l’Europe. Actuellement l’un des joueurs les plus en forme de la planète, sa saison à 31 buts et 4 passes en 35 titularisations n’est pas passée inaperçue auprès des autres clubs, qui ont tous voulu se l’arracher durant ce mercato. On estime sa valeur marchande à près de 120 millions, et avec des stats aussi folle on comprend mieux pourquoi. Le héros masqué (blessure au visage) a mené les siens jusqu’au titre de champion d’Italie la saison passée, et il est de retour, cette année, bien décidé à battre ses propres records. Lors de la première journée du championnat face à Frosinone, il s’est illustré en claquant un doublé, de quoi bien lancer sa saison.

Khvicha Kvaratskhelia (Naples), le partenaire idéal

Surnommé « Kvaradona » par les fans du Napoli, Khvicha Kvaratskhelia a mis l’Europe à ses pieds. Si le Nigérian réalise une saison aussi exceptionnelle, c’est aussi en partie grâce à son partenaire de club. Le géorgien de 22 ans a été la révélation de cette saison. Transféré à Naples depuis le Dinamo Batumi en Géorgie, pour seulement 10 millions d’euros, le club italien réalise l’affaire d’une vie. Pour sa première fois dans un grand championnat, l’attaquant à tout écrasé sur son passage. Capable de dribbler, déborder, marquer, d’être altruiste, le jeune joueur fait preuve d’une maturité sur le terrain comme on en a rarement vu. C’est simple, Kvaratskhelia c’est 14 buts et autant de passes décisives en 43 apparitions, toute compétitions confondues. Des statistiques qui font de lui le meilleur joueur de Série A, l’an passé. Légèrement blessé avant la rencontre face au Frosinone, le Géorgien n’a pas encore débuté sa saison. Une chose est sur ce jeune homme à de l’or dans les pieds et on a hâte de découvrir les merveilles qu’il va réaliser cette saison.

Leao (Milan AC), la saison de tous les possibles

Une chose est sur ce jeune homme à de l’or dans les pieds et on a hâte de découvrir les merveilles qu’il va réaliser cette saison. Il l’a déjà assez fait et n’a fait que confirmer sa valeur. Aujourd’hui, il fait désormais partie des meilleurs joueurs du monde à son poste. Titulaire indiscutable de l’AC Milan, le joueur de 24 ans rayonne avec les Rossoneris. Sa saison à 17 buts et 11 passes témoigne de son efficacité mais surtout de son importance sur le terrain. De la même génération que des Mbappé ou des Haaland, le Portugais va devoir hausser encore un peu plus son niveau de jeu cette année s’il souhaite jouer les trouble-fête dans la rivalité entre les deux cadors. Rapide et technique, on attend beaucoup de Leao cette saison, notamment pour ramener le titre de champion d’Italie, qui se fait attendre chez les Rossoneris.

Samuel Chukweze (Milan AC), ses débuts en Série A

Il ne faudra surtout pas manquer les débuts de l’attaquant avec le club Milanais. Transféré dans le club Italien pour 25 millions d’euros en provenance du Villarreal, il sera à coup sûr l’une des recrues de Série A à surveiller de près. Pour cause, la saison passée, il a inscrit 12 buts et délivré 10 passes en 48 matchs avec le club espagnol. Une première saison de haut niveau pour l’international nigérian qui va devoir confirmer sa forte progression. Aux côtés de l’expérimenté Olivier Giroud et du talentueux Leao, il a beaucoup à apprendre et il faudra se montrer efficace rapidement s’il veut garder une place de titulaire. En concurrence directe avec Cristian Pulisic fraîchement arrivé de Chelsea, la tâche s’annonce ardue, mais rien d’impossible pour Samu.

Nicolo Fagioli (Juventus), la jeunesse au pouvoir

Il est milieu de terrain, il n’a que 22 ans et c’est un pur produit Turinois. Formé à la Vieille Dame, Nicolo Fagioli fait partie de ces espoirs de la série A. Après de nombreuses saisons passées dans l’équipe des -23 de la Juventus et un prêt fructueux à Cremonese (3 buts et 4 passes), l’Italien a enfin pu intégrer l’équipe première la saison passée. Dans une formation à 5 milieux de terrain, le jeune homme s’est rapidement imposé comme un incontournable et à disputé pas moins de 37 matchs, dont 25 titularisations. S’il manque encore un peu d’incisivité dans son jeu, sûrement le temps de s’adapter au haut niveau, et que ses statistiques ne sont pas implacable (3 buts et 4 passes), il faudra être tout de même très attentif au jeune joueur, car il peut éclater à tout moment.

Daichi Kamada (Lazio Rome), le meneur Japonais

Après quatre années de service aux côtés de l’Eintracht Francfort, le Japonais a décidé de prendre son envol. Et c’est du côté de la série A, plus précisément à Rome qu’il a atterri. Transféré à la Lazio gratuitement, le milieu de terrain découvre le championnat pour la première fois. Le meneur de jeu est à la fois très efficace dans son jeu de passe et sa vision de jeu, mais est aussi capable de défendre, à l’instar de ce que préconise son poste sur le terrain. Numéro 10 de Francfort, il a participé à l’épopée du club en Ligue Europa lors de la saison 2021/2022 en inscrivant 5 buts. L’année dernière, il s’est encore illustré à travers ses qualités techniques et offensives en réalisant 16 buts et 6 passes décisives en 47 rencontres. L’arrivée du japonais chez le vice-champion d’Italie est de bon augure pour les Biancazurris, qualifiés pour la Ligue des Champions cette année.

Marcus Thuram (Inter Milan), un nouveau cap à passer

Après la Ligue 1 et la Bundesliga, le français découvre la Série A cette année. Arrivé librement à l’Inter Milan cet été depuis le Borussia Monchengladbach, l’attaquant doit confirmer sa bonne saison avec le club allemand (16 buts et 7 passes en 32 matchs). Malgré sa grande taille (1m92), c’est un joueur doté d’une grande qualité technique. Rapide et puissant, il apporte un vent de fraîcheur lorsqu’il entre sur le terrain et n’hésite pas à prendre des risques. Positionné sur l’aile gauche, ses quelques sélections en équipe de France, notamment lors du mondial au Qatar, ont beaucoup apporté à l’équipe, qu’il a souvent aidé à sortir la tête de l’eau. Aux côtés de Lautaro Martinez à la pointe de l’Inter Milan, le duo peut faire des ravages, il faudra y jeter un coup d’œil.

Mike Maignan (Milan AC), le meilleur gardien du monde ?

Depuis qu’Hugo Lloris a pris sa retraite internationale, il est le nouveau gardien titulaire de l’équipe de France, et il compte bien le rester un long moment. En seulement trois matchs avec les Bleus, il a montré qu’il avait la tête sur les épaules, arrêtant un penalty face au Pays-Bas et réalisant l’un des plus beaux sauvetages de l’année face à l’Irlande, quelques jours plus tard. À 28 ans, “ Magic Mike” atteint les sommets et illumine la série A par ses parades plus folles les unes que les autres, depuis maintenant deux ans. Dernier rempart des Milanais, le Français a été blessé une bonne partie de la saison dernière et n’a disputé que 29 matchs. Cela ne l’a pas empêché de garder sa cage vierge à 10 reprises et de se qualifier une nouvelle fois pour la Ligue des Champions. Avec l’Euro 2024 en approche, et même si sa place de gardien n’est pas menacée, il faudra surveiller ses performances de très près, car il est l’un des meilleurs joueurs du monde à son poste.

Olivier Giroud (Mila AC) n’a pas dit son dernier mot

À 36 ans, le Français entame sa quinzième saison professionnelle. S’il se rapproche petit à petit de sa retraite, l’attaquant n’a rien perdu de son efficacité. Avec l’AC Milan la saison passée, il réalise une nouvelle fois une excellente saison. Auteur de 18 buts et 7 passes décisives en 47 matchs toute compétitions confondues, il a été l’un des principaux acteurs du parcours des Italiens en Ligue des Champions (5 buts et 2 passes). Du haut de ses 193cm, le buteur sera à coup sûr une nouvelle fois très utilisé par son entraîneur Stefano Pioli, cette saison. Déjà titulaire lors de la première journée face à Bologne, le joueur formé à Montpellier à ouvert son compteur de but et délivré une offrande pour Cristian Pulisci. Véritable renard des surfaces, son envergure et son jeu de tête posent énormément de problèmes à ses adversaires. Encore très en forme physiquement, Il faudra faire très attention au Français cette année.

Leandro Paredes et Renato Sanches (AS Roma) pour se relancer

Les deux Parisiens sont un peu dans la même situation. Sur la liste des indésirables après leur passage au PSG, les deux milieux de terrains vont finalement se retrouver dans le même club. L’AS Rome sera donc leur nouveau chez eux puisque le club italien à sauté sur l’occasion pour s’emparer des champions de France. Si Leandro Paredes est resté plus longtemps dans la capitale que son homologue Portugais, il n’a jamais réussi à s’imposer véritablement. Il y a bien sûr eu quelques coups d’éclats, mais jamais de confirmations. Prêté à la Juventus la saison passée, l’Argentin à vécu une année compliquée avec seulement deux réalisations. De son côté Renato Sanches à lui aussi été éjecté par les Parisiens. L’AS Rome sera donc leur nouveau chez eux puisque le club italien à sauté sur l’occasion pour s’emparer des champions de France. C’est donc ensemble que les deux joueurs prennent la direction de l’AS Rome. Avec tout le potentiel qu’on leur connaît, c’est une très belle chance de se relancer après cet épisode manqué avec le PSG.

Mattys Bernard

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi