jeudi 25 avril 2024

Le TOP 10 des meilleurs effectifs de Ligue 1 : l’OL 2ème, l’OM 4ème

À lire

Derrière le PSG, qui a le meilleur effectif de Ligue 1 ? Et ensuite ? Le Quotidien Du Sport livre le TOP 10.

Qui a le meilleur effectif de Ligue 1, derrière le PSG ? Alors que le mercato ferme ses portes dans une grosse dizaine de jours, les effectifs des clubs de Ligue 1 sont presque au complet. Même si certains clubs (l’OM avec Bailly, le PSG avec Ruiz…) sont sur le point d’accueillir encore des recrues, ce classement donne une idée de ce que pourrait être le classement de Ligue 1 au terme de l’exercice 2022/2023.

1. Le PSG sans concurrent

Impossible de trouver mieux en Ligue 1. Alors que le club de la capitale a un des quatre ou cinq onze les plus impressionnants en Europe, son équoe type est de très loin au dessus du lot. Même son équipe B (Navas – Mukiele, Daninol, Diallo – Mukiele, Gueye, Paredes, Sarabiat, Bernat – Icardi, Ekitiké) a sa place dans le top 5 des plus fortes équipes de Ligue 1.

2. Lyon, une expérience XXL et des jeunes

Les retours de Tolisso et Lacazette ont indiscutablement tiré l’effectif vers le haut. Si Paqueta ne part pas, l’OL affiche un onze supérieur à celui de l’ASM, même si cela se joue à pas grand chose. Avec Faivre, Dombélé, Cherki ou encore Reine-Adelaïde, le banc des Gones est également très solide.

3. Monaco a perdu gros avec Tchouaméni

Même s’il est encore trop tôt pour l’affirmer, le départ de Tchouaméni pour le Real fait du mal aux Monégasque. Mais le Rocher conserve à nos yeux le troisième meilleur effectif de Ligue 1, avec notamment un banc de touche très riche (Aguillar, Martins, Jakobs, Diatta, Diop…). L’arrivée du puissant attaquant suisse, Embolo, apporte un plus à l’équipe de Philippe Clément.

4. L’OM manque de repères

On efface tout et on recommence. C’est en quelque sorte ce que Pablo Longoria a fait depuis le début du mercato, avec déjà 11 recrues, en attendant l’arrivée de Bailly (Manchester United). Le défenseur Ivoirien parviendra-t-il à combler le retard des Olympiens par rapport aux autres cadors de Ligue 1 ? Pas sûr…

5. Rennes pas loin de l’OM

Bourigeaud, Terrier, Laborde, Traoré… Tant que ces joueurs sont encore en Bretagne, le Stade Rennais peut rivaliser avec l’OM en terme d’effectifs. Les Bretons peuvent aussi s’appuyer sur des jeunes talentueux, à l’image de Doku, Sulemana, Omari ou encore Ugochukwu. Sans parler de l’arrivée de Kalimuendo en attaque. Un joueur complémentaire du duo Terreir – Laborde.

6. Lille assume ses départs

Si le LOSC a perdu gros lors des derniers mercatos, avec dernièrement, le départ de Sanches pour le PSG, il a su se renforcer. Bayo (ex Clermont), Cabella (Montpellier), Alexsandro (Chaves) et le Brésilien Ismaily (5 fois champion d’Ukraine avec le Chakhtior Dontetsk), ou encore Martin, solide milieu arrivé de Rennes. Si Bamba et David restent, Lille aura un rôle à jouer dans la lutte pour le Top 5.

7. Nice encore en construction

Avec Schmeichel, Beka Beka, Ramsay, Viti, Ilie… Le mercato des Aiglons a déjà bien avancé, mais déçoit. On attend une star, un joueur d’envergure capable de doper les performances de l’équipe. A l’image de Nicolas Pépé ou Edinson Cavani, dont les noms sont encore associés à l’équipe de Lucien Favre.

8. A Lens, le collectif avant tout

Pas de stars dans l’effectif de Franck Haise, même si Seko Fofana fait partie des milieux de terrain les plus demandés. Tirés vers le haut pas des joueurs de sa stature, le Racing s’appuie aussi sur des certitudes telles que Medina, Gradit ou Openda. Les Lensois doivent toutefois faire avec les départs de Clauss (OM) et Touré (Crystal Palace).

9. Strasbourg, prêt à jouer les surprises

De l’expérience (Gameiro, Sels, Thomasson, Lienard…) et des plus jeunes (Prcic, Diallo, Aholou, Nyamsi, Djiku, Ajorque…), l’équilibre trouvé par Julien Stephan la saison dernière a fait des miracles. Au point que les Alsaciens ont bien failli se qualifier pour une Coupe d’Europe. Certes, rie ne dit que le Racing conservera son effectif au delà du 1er septembre, mais pour l’instant, ça a de la gueule !

10. Montpellier se cherche encore

Savanier, Khazri, Sakho, Ferri… plus les excellents jeunes Wahi, Cozza ou Chotard… Le MHSC peut s’appuyer sur un bel effectif. Surtout qu’il faut ajouter Nordin et Mavididi. De quoi viser le Top 10, à condition de vite trouver une cohésion d’équipe.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi