mardi 23 juillet 2024

Lebron James est-il (réellement) le meilleur joueur de l’histoire ?

À lire

Jean-Marc Azzola
Jean-Marc Azzola
Journaliste

Alors que sa franchise a été aux abois cette saison, lui a gardé un niveau de jeu exceptionnel. Comment classer Lebron James, ce joueur hors-norme qui est devenu à 37 ans le meilleur scoreur de l’histoire (saison régulière et play-off cumulés) ?

Les Lakers ont connu une saison catastrophique marquée par une non-qualification en play-off. En 19 ans de carrière NBA, LeBron James a donc manqué la phase finale pour la 4ème fois. Il avait connu pareille mésaventure en 2004 et 2005 avec Cleveland et déjà avec les Lakers en 2019.

LeBron James, Anthony Davis souvent blessés, et Russell Westbrook n’ont jamais trouvé l’alchimie. Frank Vogel, l’entraîneur, en a fait les frais. Il a été limogé. Et pourtant LeBron James a continué à multiplier les exploits. Jamais à plus de 37 ans un joueur n’a conservé un tel niveau de jeu.

Le 19 mars dernier, sur le parquet de Washington (défaite des Lakers, 119-127), LeBron James est devenu le 2ème meilleur marqueur de l’histoire de la NBA (en saison régulière) en dépassant Karl Malone et ses 36 928 points, avec 38 points en plus et en finissant meilleur scoreur de la rencontre.

« De notre vivant, on ne verra sûrement personne d’autre faire cela ! »

Quelques jours avant, contre les Suns (111140), il a écrit d’autres lignes de sa légende en devenant le premier joueur de l’histoire à cumuler au moins 10 000 points, 10 000 rebonds et 10 000 passes. Dans quelle sphère placer ce monstre ?

« La question du GOAT se pose toujours. Personnellement, j’ai grandi avec Michael Jordan. J’ai vu un peu Magic Johnson jouer. J’ai entendu parler aussi d’Abdul-Jabbar et de Wilt Chamberlain. Quand j’y pense, j’ai du mal à placer LeBron comme le meilleur de tous les temps. Mais il reste dans le top 5 des plus grands influenceurs. Dans le top 5 de ceux qui ont été les plus dominants ou qui ont le plus dominé leur génération. A chaque ère, certains ont plus dominé que d’autres. »

« Cela a été le cas de Wilt Chamberlain en son temps. Il a eu quasiment tous les records, mais il n’a pas été reconnu par la NBA car on n’était justement pas dans une vraie ère de NBA. Abdul-Jabbar, ses vingt saisons en NBA, son mouvement inarrêtable du hook shoot (bras roulé, Ndlr) et ses statistiques incroyables en Collège et en NBA, ont aussi marqué le temps. Que dire de Jordan ! Donc LeBron James est un mix de longévité à la Abdul-Jabbar et de soutien médiatique comme Jordan a connu avec Nike. »

« Je n’ai pas vu à part Jordan un joueur autant dominer et influencer le basket. Il reste toujours compliqué de comparer les joueurs car aujourd’hui ils ont de plus en plus d’aptitudes offensives et le jeu change, mais on peut regarder à quel point LeBron James et d’autres ont dominé leur génération. LeBron a dominé la sienne lors de ces 20 dernières années. Mais d’au-tres que lui ont dominé la leur en leur temps. Donc j’évite de dire que LeBron est le GOAT. Même si c’est à la mode de le faire » explique l’ancien scout des Spurs Jacques Vandescure.

Lebron James pas le GOAT pour Mahinmi

Ian Mahinmi, qui a joué contre LeBron James, nous apporte son éclairage : « LeBron n’est pas le GOAT, mais rendons-lui crédit, ce qu’il fait est exceptionnel. Il a tourné encore à plus de 30 points de moyenne. Il a des statistiques proches de celles de Joel Embiid. De notre vivant, on ne verra sûrement personne d’autre faire cela. Il a une compréhension incroyable du data. Il a eu aussi cette intelligence de s’inspirer des anciens et de leur vécu pour améliorer sa carrière. Réaliser tout cela à plus de 37 ans est juste fabuleux. Quand vous voyez LeBron James sur un terrain, vous ne pensez pas qu’il a cet âge-là ! »

« Et pourtant il a fait du basket plus que n’importe qui. LeBron joue en mission avec classe, vision à un niveau incroyable. C’est extraordinaire quand on évalue le talent présent dans cette Ligue ! Etre encore à ce niveau offensivement en termes de scoring comme le fait LeBron James, il faut rendre à César ce qui est à César ! »

Une association de raisons qui prouve à juste titre que LeBron James est un champion à part. Une légende qui a terminé cette saison, sa 18ème en NBA, à 30,3 points (52,4 % aux tirs), 8,2 rebonds et 6,2 passes de moyenne. C’est seulement le 2ème joueur avec Jordan à terminer à 30/8/6, et 50% aux tirs. Sauf que MJ avait 25 ans et LeBron 37 !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi