jeudi 29 septembre 2022

Les 10 plus beaux buts de Neymar

PSG - Istanbul Basaksehir (21h)

À lire

Décisif à Manchester la semaine dernière, Neymar sera de nouveau la locomotive du PSG ce soir contre Basaksehir. Technicité, agilité, rapidité, le Brésilien Neymar fait partie du clan fermé des meilleurs joueurs du monde. Avec Santos, Barcelone, Paris ou le Brésil, le « Ney » s’est illustré par ses splendides buts. Retour sur dix des plus beaux d’entre eux.

1/ FC BARCELONE – PSG : 6-1 

8 mars 2017, quart de final retour de Ligue des Champions
LE(S) PLUS DÉCISIF(S) 

Poussifs à la 88ème minute, les Blaugrana obtiennent un coup franc à l’entrée de la surface, côté gauche. Neymar, qui a obtenu la faute, positionne immédiatement le ballon au sol et recule de quelques pas, avant de s’élancer de son pied droit. D’une frappe parfaitement enroulée dans la lucarne gauche parisienne, le Brésilien offre un but somptueux à ses coéquipiers. Auteur d’une des meilleures prestations de sa carrière, le futur parisien transforme un penalty trois minutes plus tard et contribue grandement à l’inimaginable remontada du club espagnol. 

2/ SANTOS FC – FLAMENGO : 4-5 

27 juillet 2011, 12ème journée de championnat du Brésil
LE PLUS RÉVÉLATEUR 

Neymar, âgé de 20 ans seulement, fait déjà parler de lui. Il récupère le ballon sur le côté gauche et se débarrasse immédiatement de deux joueurs grâce à quelques crochets. Dans sa progression, il transmet une passe à Borges qui lui remet en une touche de balle. Il s’ouvre un espace qui lui permet d’avancer jusqu’à l’entrée de la surface où trois défenseurs sont face à lui. D’un grand pont majestueux humiliant Ronaldo Angélim, il élimine ses adversaires et se présente face au gardien. Il conclut sa percée en solitaire d’un extérieur du pied qui trompe le portier de Flamengo. Un chef-d’œuvre ! 

3/ PSG – TOULOUSE : 6-2 

20 août 2017, 3ème journée de Ligue 1
LE PLUS PERSO 

Servi par son compatriote Dani Alves, « Ney » s’offre un festival entre les jambes de deux défenseurs toulousains qui ne sont pas assez vivaces pour lui dérober le ballon. Déterminé à finir son action tout seul, le Brésilien parvient à se défaire d’un dernier défenseur en sortant une frappe croisée alors qu’il était dos au but. Du grand Neymar qui aura eu sa dose de « gri-gri » dans la soirée ! 

4/ FC BARCELONE – VILLARREAL :
3-0 

8 novembre 2015, 11ème journée de Liga
LE PLUS SENSATIONNEL 

Neymar a offert au public du Camp Nou une véritable pépite technique lors d’une dernière contre-attaque blaugrana. Le ballon est dégagé par la défense du Barça et arrive dans les pieds de Neymar qui décale à gauche sur Suarez. L’Uruguayen accélère sur son côté tandis que le Brésilien va se placer au centre. Suarez lui adresse un ballon légèrement levé que Neymar contrôle de la poitrine puis enchaîne d’un magnifique coup du sombrero qui lobe le défenseur. Il conclut son geste par une reprise de volée puissante qui ajuste froidement le gardien de Villarreal. De la maîtrise et du sang-froid ! 

5/ BRÉSIL – ESPAGNE: 3-0 

30 juin 2013, Finale de la Coupe des Confédérations
LE PLUS CANON 

Le Brésil s’offre l’Espagne vainqueur sortant de la dernière Coupe du monde (2010) et de l’Euro (2012), au stade Maracana. Juste avant le retour aux vestiaires, Oscar sert en profondeur Neymar dans la surface qui arme un boulet de canon de son pied gauche. Iker Casillas ne peut rien faire sur cette puissante frappe en lucarne, permettant au Brésil de solidifier son avance au score. Neymar soulève là son premier titre professionnel avec la Seleção. 

6/ PSG – BORDEAUX : 6-2 

30 septembre 2017, 8ème journée de Ligue 1
LE PLUS IMPENSABLE 

Ce coup franc contre les Girondins rentre dans la catégorie des chefs-d’œuvre. A environ 30 mètres de la cage de Costil, le Brésilien a la possibilité d’adresser un centre à ses partenaires. Neymar s’élance et trompe tout le monde avec un superbe enroulé qui vient se loger dans la lucarne. D’abord montant, on aurait pensé que ce ballon passerait au-dessus de la cage, mais il vient finalement se loger dans le but. Un bijou ! 

7/ FC BARCELONE – RAYO VALLECANO : 6-0 

15 février 2014, 23ème journée de Liga
LE PLUS FLOTTANT 

De retour de blessure après avoir été écarté deux mois, Neymar avait à cœur de briller. Après avoir éliminé un milieu du Rayo par sa gestuelle, le Brésilien s’ouvre un espace à proximité de la surface. Les choix sont multiples puisque cinq coéquipiers lui réclament le ballon en profondeur sur les côtés droit et gauche. Mais il choisit une autre option : le tir. Il termine sa course par un léger crochet du droit pour armer une frappe flottante que le gardien ne peut toucher. Epoustouflant ! 

8/ BRÉSIL – JAPON : 3-0 

15 juin 2013, match de poule de Coupe des Confédérations
LE PLUS COLLECTIF 

C’est un éclair de génie dès la troisième minute qui va permettre au Brésil de prendre l’avantage. Sur son côté gauche, Marcelo adresse à Fred un centre à l’entrée de la surface. L’attaquant contrôle de la poitrine mais, voyant qu’il est trop juste pour la reprendre de volée, il s’écarte pour permettre à Neymar d’armer la sienne, déboulant sur sa gauche. La reprise file en lucarne et conclue une action « made in Brazil ».

9/ SANTOS FC – ATLETICO MINEIRO : 2-2

18 octobre 2012, 31ème journée de championnat du Brésil
LE PLUS AMUSANT 

Un coéquipier sert Neymar au milieu de terrain qui se retrouve face à deux adversaires. En se retournant, il élimine le premier par un sublime petit pont. Le Brésilien enchaine rapidement en crochetant le second qui ne peut pas toucher Neymar et termine son tacle sur un joueur de son équipe. Neymar n’a plus qu’à faire la différence devant le but. Les défenseurs ne le pressent pas et le joueur place tranquillement le ballon au fond du but, d’une frappe à ras-terre. 

10/ SANTOS FC – BOTAFOGO : 2-0 

19 octobre 2011, 31ème journée de championnat du Brésil
LE PLUS STUPÉFIANT 

Balle au pied, Neymar se présente face à la défense. A l’entrée de la surface, il fait mine de frapper pour feinter son opposant qui revient de nouveau sur lui. Neymar feinte de nouveau et se présente face à deux défenseurs. L’espace est trop exigu pour tenter un dribble alors « Ney », dans un trou de souris, frappe un extérieur du pied droit qui vient se loger dans le petit filet du gardien. Une merveille ! 

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi