lundi 17 juin 2024

Les coups de coeur et coups de gueule du Quotidien Du Sport : bienvenue Luis Enrique !

À lire

Les coups de coeur et les coups de Gueule du Quotidien Du Sport, par Stéphane Désenclos. Avec l’arrivée de Luis Enrique sur le banc du PSG et la course aux buts de Kylian Mbappé.

Le coup de cœur de la semaine, c’est sans conteste l’arrivée annoncée de Luis Enrique sur le banc du PSG. D’abord parce qu’il était temps que le club de la capitale trouve un entraîneur, pour préparer et gérer efficacement son mercato, mais surtout parce que l’Espagnol a un profil très excitant. D’abord, il a une grande expérience (il a remporté la Ligue des Champions avec le Barça, mais aussi plusieurs fois le championnat et la Coupe du Monde des clubs), mais aussi une véritable identité de jeu.

Le PSG doit laisser les mains libres à Luis Enrique

Maintenant, la question est : le club va-t-il lui laisser les mains libres et surtout, du temps pour mettre en place ses idées. Quand je dis « le club », je pense aussi aux supporters qui, c’est bien connu, savent toujours tout mieux que tout le monde.

A propos d’entraîneur, on passe du coup de cœur au coup de gueule. Si le PSG a mis du temps à trouver son entraîneur, que dire de l’OM. 15 jours avant la reprise de l’entraînement, moins de deux mois avant le début de la saison, les Marseillais n’ont toujours pas de remplaçant pour Igor Tudor.

Pourtant, cela fait déjà 19 jours que le Croate a officialisé son départ. Un départ prévisible, et on se demande si Pablo Longoria gère bien la situation.

Surtout qu’avec les prêts, les fins de contrats et les joueurs sollicités, le mercato de l’OM n’est pas simple… Ce retard dans la préparation de la saison, les Phocéens pourraient le payer très cher, notamment dans les tours préliminaires de la Ligue des Champions.

Le retour de l’Espagne, les buts de Kylian Mbappé pour devancer Erling Haaland

Un mot sur l’actualité internationale, pour se réjouir du retour d’une grande nation du football à un niveau digne de son statut, avec la victoire de l’Espagne en Ligue des Nations.

Mais le foot international, c’est France – Grèce ce soir, pour une quatrième victoire en quatre matchs des éliminatoires de l’Euro 2024, pour nos Bleus. Un match à enjeu pour Kylian Mbappé, à un but d’Erling Haaland, meilleur buteur en Europe, toutes compétitions confondues et en passe de remporter le prix Gerd Müller, remis dans le cadre du Ballon d’Or.

Pour l’emporter, le joueur du PSG doit inscrire au moins un but de plus que le Norvégien, qui affronte Chypre demain.

A propos de Kylian Mbappé, on entend tout et n’importe quoi. Ni coup de cœur ni coup de gueule ici, mais juste une mise au point. A aucun moment, le capitaine des Bleus n’est obligé de prolonger avec le PSG, et à aucun moment il n’a pas le droit d’aller au bout de son contrat.

Un contrat, c’est fait pour ça. Il a une durée précise que tout le monde doit respecter. La phrase la plus ridicule qu’on entend trop souvent, c’est « il est en fin de contrat dans un an, s’il ne prolonge pas, il doit partir ».

C’est une phrase hypocrite et malsaine qu’on va malheureusement entendre trop souvent d’ici la fin du mois d’août. Et pas seulement pour Kylian Mbappé.

> Retrouvez les coups de coeur et coups de gueule du Quotidien Du Sport, dans l’émission de radio, Mon Paris Sport, tous les lundis (19h00-20h30)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi