vendredi 14 juin 2024

Les coups de coeur et les coups de gueule du Quotidien Du Sport : Blanc, Glucksmann et les autres…

À lire

Comme tous les lundis soir, les coups de coeur et les coups de gueule de Stéphane Désenclos pour Le Quotidien du Sport.

Décidément, les hommes politiques sont prêts à tout pour se faire remarquer. On croyait avoir touché le fond avec Anne Hidalgo, toute contente d’être dans la tribune VIP du Parc pour assister aux matchs du PSG, qui décide de boycotter la Coupe du Monde au Qatar, mais voilà le député européen PP (Place Publique, parti qu’il a lui même lancé en 2018) Raphaël Glucksmann, qui explique : « Je ne peux plus être fan du PSG ». Un cri qui vient du cœur, 11 ans après le rachat du club de la capitale par QSI.

Glucksmann,  dont le parti a pour vocation de lutter pour « construire une Europe démocratique, solidaire et écologique », estime ne plus pouvoir aimer un club dirigé par le Qatar, en pleine période de polémique sur l’organisation de la Coupe du Monde.

L’indignation à retardement et opportuniste de Gluksmann

Rappelons au passage à l’essayiste engagé, que le Qatar possède le PSG depuis 11 ans, et que l’attribution de la Coupe du Monde a été votée un an plus tôt, c’est à dire, en 2010 !

Espérons que dans sa vie d’homme politique, Raphaël Glucksmann ne mette pas 10 ans, à chaque fois, pour prendre conscience des choses qu’il estime primordiales…

Trêve de plaisanterie, la semaine a été marquée par l’arrivée de Laurent Blanc à Lyon. L’ancien coach du PSG, ancien sélectionneur des Bleus, remplace Peter Bosz, dont le bilan était catastrophique. L’OL avançait sur un rythme de relégable en puissance…

Notons que ceux qui réclamaient son départ – je parle des supporters – saluent aujourd’hui l’homme. Ils oublient sans doute un peu que Peter Bosz ne se remettait jamais en question, expliquant  pratiquement à chaque fois que les défaites étaient (surtout) de la faute des joueurs. On attend avec impatience le match des Gones à Rennes dimanche prochain, pour voir les changements du « président ». C’est dans les résultats de ce dernier avec l’OL que l’on jugera des compétences de Bosz.

Bras de fer Textor – Aulas

Mais le départ de Bosz et l’arrivée du président  ne règlent pas tous les problèmes de l’OL. Selon mes informations, c’est maintenant la vente du club qui est en péril.

Rien ne va plus entre Textor et Aulas. L’Américain veut se débarrasser du patron de l’OL avant d’acheter ! Résultat : on assiste à un bras de fer en coulisses entre les deux hommes et, pour sauver sa peau, Aulas pourrait abandonner la vente…

Dernier point qui excite les réseaux sociaux au mois autant que la pénurie d’essence, en ce début de semaine européenne : le fameux « PSGPIVOT » de Kylian Mbappé.

Mais oui, Kiki a raison !

Mais il a raison notre Kiki national : il est plus fort à gauche que dans l’axe. Le PSG est plus fort quand il est à gauche que dans l’axe.

Sauf que Galtier n’a personne à mettre dans l’axe, quand Deschamps a Benzema ou Giroud chez les Bleus.

A l’ancien coach de Nice de nous trouver une solution dès demain contre Benfica, et dimanche dans le classico.

Enfin… trouver une solution… pas sur que les Marseillais, qui seront au Parc dimanche, aient envie qu’il trouve…

Tous les lundis, retrouvez les coups de coeur et les coups de gueule du Quotidien du Sport sur Mon Paris FM (19h30, Mon Paris Sport).

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi