jeudi 29 septembre 2022

Les groupes de supporters, tous derrière l’OL et Peter Bosz

Lyon - Strasbourg (20h45)

À lire

Une quinzaine d’associations officielles encouragent l’olympique lyonnais. Ils sont tous derrière l’OL. Des Bad Gones au GastroGones, tour d’horizon.

Kop virage Nord : slogan : « Combattre et Vaincre »

Les Bad Gones existent depuis 1987. C’est le plus vieux groupe de supporteurs de l’OL. Le plus important aussi. Il revendique près de 6300 membres et au moins autant de sympathisants, abonnés au virage nord, mais non encartés.

Il est considéré par ses pairs comme l’un des plus imposants groupe de supporteurs de France. On lui doit quelques tifos majestueux, par exemple tout au long des derniers mois au stade de Gerland.

Installé dans le virage nord inférieur, le Kop virage Nord indique la marche à suivre, même si le groupe s’est mis à dos ces dernières années d’autres supporteurs en raison de prises de positions un peu trop radicales. En début de saison, pour protester contre le pass sanitaire, le groupe avait décidé de ne pas être représenté aux matches.

Lyon 1950

Créé en juin 2009, c’est le deuxième plus grand groupe de supporteurs de l’OL. Leurs quelques 1300 membres sont installés dans le virage sud inférieur. Cet été, Lyon 1950 s’est signalé par un communiqué officiel stigmatisant les joueurs après la déroute à Angers (30), tout en apportant un soutien franc et massif à Peter Bosz :

« Nous savons qu’il lui faudra du temps et nous lui en accorderons. » En octobre 2019, ce groupe de fans avait littéralement mis le feu à la ville en déclenchant un gigantesque feu d’artifice surprise pour fêter ces 10 ans. Le 8 décembre dernier, alors que les festivités pour la fête des Lumières avaient été annulées à cause du Covid, un nouveau feu d’artifice avait embrasé la ville, probablement signés des supporteurs lyonnais.

Les autres clubs de supporters de l’OL

Créés en décembre 2000, les Hexagones affichent 400 adhérents dans le virage sud inférieur où ils côtoient les Rouge et Bleu, créés en juin 2000, et leurs 123 adhérents.

Les Rouge et Bleu se distinguent grâce à un parrain, Bruno Guimaraes. Le Brésilien avait été précédé dans ce rôle par Pierre Laigle, Dominique Cuperly (entraîneur adjoint de Paul Le Guen), Juninho, Maxime Gonalons et Rafael. Créé il y a 17 ans par des parents d’élèves d’une même école, Générations OL compte désormais 300 adhérents. Installé dans le virage sud intermédiaire, ce groupe revendique son côté convivial :

« Nous accueillons au sein de notre groupe tous les amateurs de football qui veulent supporter l’équipe lyonnaise en encourageant et motivant les joueurs, en respectant des valeurs morales, et en faisant preuve de courtoisie et d’esprit sportif. »

Créé en 2005, O’Elle club est un club de supportrices de la tribune Ouest. Leur slogan : « Avec elles des ailes pour l’OL ! »

Les fidèles Handi Sup OL sont également présent depuis une quinzaine d’années. Ils sont installés dans la tribune est du Groupama Stadium. En face, les Gastrogones 69 sont « prêts à tout croquer ».

Les Isérois sont représentés via les Dauphigones installés dans le virage sud intermédiaire. Un virage sud où se mélangent aussi la Brigade Lyon et les Canuts de l’OL. N’oublions pas les fervents groupes de supporteurs de l’équipe féminine : Les OL Ang’Elles et le Kop Fenottes 69. Enfin, le club a aussi son association officielle des collectionneurs et amoureux de l’Olympique Lyonnais : OL Museum.

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi