mercredi 17 juillet 2024

Les leçons de Lille : Rafinha titulaire à Munich, Di Maria remplaçant

Bayern Munich - PSG (mercredi, 21h)

À lire

Battus par Lille, le PSG est en plein doute avant de se déplacer à Munich mercredi. Mais cette défaite doit aussi permettre à Mauricio Pochettino d’apporter les modifications obligatoires pour ramener un résultats de son voyage en Allemagne.

Ce que le PSG ne doit pas faire :

Placer Kylian Mbappé dans l’axe

Comme cela a été le cas en deuxième période face à Lille. Non seulement le PSG ne dispose pas d’une arme offensive sur le côté, mais, comme on a pu le voir avec les Bleus et lors de cette rencontre, ce n’est pas dans l’axe que le n°7 du PSG est le plus performant.

Titulariser Thilo Kehrer

Si le niveau de l’international allemand est contesté au poste de défenseur central, que dire de ses prestations à celui de latéral droit. Face au LOSC notamment, si les Parisiens n’ont ps su percer le coffre-fort mis en place par Christophe Galtier, c’est en grande partie parce que le deux latéraux n’ont pas été performants offensivement. En plus de faire trembler les supporters parisiens à chaque attaque de l’équipe adversaire, Kehrer n’apporte rien offensivement. De nos jours, c’est au moins 50% du rôle d’un latéral.

Abandonner le milieu de terrain

Neymar trop haut, Paredes trop bas… Face à Lille, le PSG s’est retrouvé avec le seul Gueye au milieu de terrain. Non seulement le Sénégalais n’a pas la qualité technique (ni tactique) pour organiser le jeu, mais il s’est souvent retrouvé submergé face à André, Soumaré ou même Sanches.

Ce que Mauricio Pochettino peut faire

Changer de système et adopter le 4-4-2

Maintenant que l’entraîneur parisien sait ce qu’il ne doit pas faire, il cherche les meilleurs solutions. L’une d’entre elles peut être de changer de système en passant à deux attaquants. En l’absence très probable d’Icardi (lésion cuisse gauche), Kean et Mbappé peuvent se partager le front de l’attaque. C’est une option sérieusement envisagée par le staff parisien.

Neymar sur un côté

L’autre solution est de replacer Neymar sur un côté et remplacer Verratti, poste pour poste, par Rafinha. Un choix qui consiste à se priver de Di Maria ou Kean au coup d’envoi. Plutôt l’Argentin pour garder du physique devant.

Pembélé un choix risqué

En ce qui concerne la défense, l’absence de Florenzi, testé positif au Covid, pourrait obliger Pochettino à titulariser Kehrer. Mais le technicien argentin a deux, voir trois autres possibilités. Il peut aligner Dagba ou le jeune Pembélé. Tous les deux ont un rendement offensif nettement supérieur à Kehrer (ce qui en soit n’a pas difficile), mais manquent d’expérience. La dernière solution est de placer Herrera sur la flanc droit de la défense, mais c’est très peu envisageable.

Danilo est apte et s’impose au milieu

Au milieu de terrain, alors que Paredes (suspendu à l’aller) affiche un niveau très insuffisant depuis sa masterclass du Camp Nou, Pochettino va récupérer Danilo devrait le faire débuter débuter. Herrera peut aussi s’intégrer dans le milieu pour une option plus défensive.

> L’équipe possible du PSG à Munich

Navas – Dagba (ou Kehrer ou Pembélé), Marquinhos, Kimpembe, Diallo – Gueye, Danilo – Mbappé, Rafinha (ou Di Maria), Neymar – Kean (ou Di Maria)

Le point sur les absents : Icardi (lésion cuisse gauche), Bernat (convalescence), Florenzi et Verratti (Covid), Paredes (suspendu).

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi