samedi 26 novembre 2022

Les moments forts de Franck Ribéry à l’OM

À lire

Jérémy Kinot
Jérémy Kinot
Journaliste

Alors que l’Italie annonce le départ à la retraite du joueur de 39 ans. Harcelé par les blessures à répétition, on ne devrait plus le voir sur un terrain. L’occasion de rappeler son passage à l’OM, entre 2005 et 2007. 

L’OM n’est pas un club comme les autres. Sur les bords de la méditerranée, les supporters n’ont pas besoin de temps pour faire des joueurs des idoles. A l’image de Didier Drogba, qui n’a joué qu’une seule saison à Marseille, Franck Ribéry est lui aussi passé rapidement sous le maillot de l’OM. Tout juste deux saisons, pour 71 matchs. Mais cela a suffit pour faire de lui une véritable légende du club.

23 juillet 2005 : sa première sous le maillot de l’OM

Ce jour-là, Franck Ribéry porte pour la première fois le maillot de l’OM. Ce n’est pas en Ligue 1, mais en Coupe Intertoto, contre les Suisses des Young Boys de Berne. Arrivé en provenance du club turc de Galatasaray, qui ne le payait plus, son transfert a été arbitré par l’UEFA, à la suite d’une plainte du club turc pour « rupture de contrat abusive ». Franck Ribéry est donc libre quand il signe un contrat de 4 ans avec l’OM. Contrat qui sera prolongé d’un an, en 2006.

18 septembre 2005 : son premier but avec l’OM

Un peu plus d’un mois et demi après ses débuts en championnat avec l’OM, Franck Ribéry inscrit son premier but contre Troyes. Au terme de la saison, l’OM terminera 5ème, à deux points du podium.

10 avril 2006 : 17 secondes pour envoyer l’OM en finale de la Coupe du France

En demi-finale de la Coupe de France, il inscrit un but au bout de 17 secondes. Après avoir piqué le ballon dans les pieds du défenseur Rennais, Ribéry se présente seul devant le gardien, et inscrit un but « à la Messi » : des feintes puis une petite frappe au dessus du gardien venu à sa rencontre. L’OM l’emportera 3-0.  Malheureusement, il ne pourra rien faire pour éviter la défaite à l’OM, en finale contre le PSG.

27 mai 2006 : l’OM le propulse à la Coupe du Monde

C’est lors de sa période marseillaise que Franck Ribéry fête se première sélection en Bleu. Appelé par Raymond Doménech pour la Coupe du Monde 2006 sans avoir jamais connu de sélection, il sera une des révélations de la compétition.

Août 2006 : le temps des doutes…

Après le départ surprise ( et dont les raisons n’ont pas été dévoilées) de Jean Fernandez (qui était déjà son entraîneur à Metz) à Auxerre, Franck Ribéry annonce qu’il veut quitter l’OM. A l’affût, l’OL met 22 millions d’euros sur la table pour le recruter, mais Pape Diouf est furieux et le retient.

10 septembre 2006 : il fait gagner l’OM au Parc !

Après 7 ans d’attente, l’OM retrouve la victoire au Parc des Princes. Sous l’impulsion d’un Ribéry des grands soirs, les Olympiens s’imposent 3-1 à Paris. Si le match se résume en une incroyable histoire de penalties (sévères, donnés à retirer…), le n°7 de l’OM est à l’origine de tous les buts de son équipe.

Août 2007 : arrivé libre, il repart de l’OM en laissant 30 millions dans les caisses

Malgré des problèmes de santé qui freinent sa progression, Franck Ribéry permet à l’OM de se qualifier pour la Ligue des Champions (en terminant 2ème). Mais le temps du départ est déjà venu. Pape Diouf exige 25 millions d’euros. L’OL revient encore à la charge mais est éconduit.  Agé de 24 ans, Franck Ribéry part finalement au Bayern Munich. Le montant du transfert est de 30 millions d’euros (bonus compris). Un transfert record en Bundesliga.

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi