lundi 4 mars 2024

Les notes de Dortmund – PSG (1-1) : Zaïre-Emery (8) incroyable, Kolo-Muani (5) agaçant

À lire

Retour sur le nul mal payé du PSG à Dortmund (1-1), qui lui permet de se qualifier pour les 8èmes de finale de la compétition (en terminant deuxième) avec les notes du matchs.

Gianluigi Donnarumma (7) : le gardien de but italien a mis fin aux débats lancés par ceux qui voudraient remettre sa place en jeu. Un gros match. Il a même adapté sa façon de jouer au pied.

Achraf Hakimi (5,5) : un match irrégulier, mais plutôt pas mal. Même s’il n’est pas exempt de reproches sur le but encaissé par le PSG

Milan Skriniar (6,5) : il a clairement mis Füllkrug dans sa poche. Son meilleur match avec le PSG.

Marquinhos (6) : moins présent dans le duel que son partenaire de la défense centrale, le capitaine a fait un match sérieux.

L. Hernandez (6) : Une grosse deuxième période, une première très correct. Le latéral gauche parisien a fait le boulot.

Kang-In Lee (5) : après Nantes, un nouveau match moyen, même s’il a parfois fait de belles choses. Mais ça reste décevant pour le sud-coréen, qui finit l’année difficilement.

Warren Zaïre-Emery (8) : une deuxième période quasi parfaite, avec un but plein de hargne. Une première un peu plus difficile mais correcte. Sans aucun doute le joueur du match.

Vitinha (6) : d’abord en sentinelle, il a usé Reus, puis un peu plus haut après l’entrée (intéressante) de Manuel Urgate, le jeune portugais est resté dans la lignée de ses performances depuis ces dernières semaines.

Randal Kolo-Muani (5) : un match compliqué dans l’efficacité, mais intéressant tactiquement, avec un gros travail défensif. Dans les vingt dernières minutes, il été un poison pour les Allemands.

Bradley Barcola (5,5) : du bon et du moins bon, mais un match très tactique, avec un énorme travail défensif, notamment en première période.

Kylian Mbappé (6) : un match intéressant, mais sans réussite. On l’a un peu plus vu en deuxième période, quand il a donné l’impression de prendre ses responsabilités. Avec notamment un but refusé pour un hors-jeu de 10 centimètres. Mais, comme c’est désormais le cas partout en Europe, les Allemands se méfiaient de lui et avaient préparé la parade.

Côté Allemand, on n’a pas vu grand chose. Adeyemi (buteur) a été très bon pendant une heure, avant de disparaitre, Süle nous a étonné, et Kobel a fait deux arrêts déterminants. Tout est dit.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi