mardi 25 juin 2024

Les notes de Man. City-PSG (2-1) : Messi trop mou, Kimpembe et Marquinhos au niveau

À lire

Retour sur la défaite du PSG à Manchester, avec les notes du match. Si Marquinhos a été exemplaire en défense, Lionel Messi a été décevant. 

Keylor Navs (6) : Le gardien parisien ne peut rien faire sur les deux buts. Il a réussi plusieurs arrêts de haut niveau, mais en revanche, n’a pas été impérial dans le jeu au pied.  

Achraf Hakimi (5,5) : bien bloqué par les Citizens, on l’a trop peu vu aux avant-postes. Par manque de soutien aussi dans un couleur droit longtemps abandonné par les Parisiens.

Marquinhos (7) : excellent match du capitaine qui a longtemps contenu les assauts des Mancuniens.

Presnel Kimpembe (7) : peut-être son meilleur match depuis le début de saison. Son arrêt sur blessure lui a fait le plus grand bien.

Nuno Mendes (5,5) : un match correct du jeune latéral portugais qui a tenté d’apporter en attaque, sans être décisif.

Leandro Paredes (5,5) : le milieu argenton positionné en sentinelle, n’a pas fait oublier Marco verratti, notamment dans l’utilisation du ballon.

Idrissa Gueye (6) : les meilleur des trois milieux de terrain. Il a colmaté de nombreuses brèches en première période et a été très actif, avant de laisser sa place à Angel DI Maria pour les vingt dernières mnutes.

Ander Herrera (5) : très actif pour défendre, il a été en grande difficulté avec le ballon. Blessé, il a été remplacé par Danilo en début de seconde période.

Lionel Messi (5) : un match trop « mou » pour le n°30 du PSG, dont on est en droit d’attendre beaucoup mieux.

Neymar (6,5) : le Brésilien a essayer d’organiser le jeu, en tentant beaucoup, aux quatre coins du terrain. Il aurait mérité de marquer en deuxième période, au terme d’une superbe action avec Di Maria, mais s’est manqué dans le dernier geste.

Kylian Mbappé (6,5) : buteur et auteur de quelques actions de classe, le n°7 parisien a été bien pris par la défense mancunienne.

Du côté de Manchester City, on a beaucoup vu Riyad Mahrez et Bernardo Silva, ainsi que Raheem Sterling. Puis la rentrée de Gabriel Jesus a tout changé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi