mardi 16 juillet 2024

Les notes de Portugal – France (0-0, 5 tab à 3) : Maignan (8) rassure, Dembélé (7) dynamite le jeu

À lire

Retour sur la qualification des Bleus aux tirs au but face au Portugal, avec les notes du match.

Mike Maignan (8) : encore une masterclass pour le gardien des Bleus qui a été décisif quand ill le fallait et s’est montré très rassurant tout le reste de la rencontre.

Jules Kounde (6,5) : Même s’il a été un peu plus gêné par Leao que par Doku, le latéral droit des Bleus a encore fait une très belle prestation. La très belle surprise de cet Euro.

Dayot Upamecanot (6,5) : il confirme avec une nouvelle belle prestation qui montre la belle complémentarité avec William Saliba.

William Saliba (7) : on n’a pas vu Cristiano Ronaldo et ce n’est pas uniquement à cause de son âge. Le joueur d’Arsenal s’impose encore une fois comme l’un des meilleurs joueurs du match.

Théo Hernandez (7) : un excellent match pour le latéral gauche

Aurélien Tchouaméni (6,5) : le milieu de terrain du Real Madrid monte en puissance, au point de devenir irremplaçable.

Ngolo Kanté (6) : 5ème match de très haut niveau pour le n°13 des Bleus. Avec un peu plus de justesse technique dans ses passes

Eduardo Camavinga (7) : une belle rentrée pour sa première titularisation en compensation de la suspension d’Adrien Rabiot. Très présent défensivement, il a aussi réussi à distribuer de bons ballons. Remplacé en début de prolongation par Youssouf Fofana.

Antoine Griezmann (4) : on attendait le réveil du n°7 des Bleus, il n’est pas venu. Le joueur de l’Atletico a fait un match dans la continuité de ses précédentes sorties. Remplacé peu après l’heure de jeu par Ousmane Dembélé, auteur d’une belle rentrée.

Randal Kolo Muani (5,5) : titulaire à la place de Marcus Thuram, le joueur du PSG a apporté un peu plus de profondeur au jeu, mais a bien été pris par la paire Dias – Pépé. Il a été remplacé par Marcus Thuram dans les dernières minutes de jeu.

Kylian Mbappé (4,5) : le capitaine des Bleus a encore vécu un match compliqué. On ne l’a jamais senti en mesure de faire la différence. Touché dans un duel aérien, il a ressenti de vives douleurs au nez, qui l’ont contrait à laisser sa place au début de la deuxième prolongation, à Bradley Barcola.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi