mardi 4 octobre 2022

Les notes de PSG – Leipzig (3-2) : Paris sauvé par ses stars

À lire

Retour sur la victoire laborieuse des Parisiens qui ont fait un grand pas vers les huitièmes de finale. Ils peuvent dire merci à Kylian Mbappé qui, bien aidé par Lionel Messi, a tout fait.

Keylor Navas (7) : Impuissant sur les deux buts encaissés, le Costaricien sort encore une très belle performance.

Achraf Hakimi (5;5) : moins en vue que d’habitude, le latéral droit marocain a eu un peu de mal à bien bloquer le côté droit. Il a obtenu un penalty en fin de match (manqué par Mbappé), sur une de ses montées.

Marquinhos (6) : lui aussi nous a habitués à mieux défensivement, mais il a aussi été un des seuls défenseurs à apporter par ses relances, à l’image du premier but parisien.

Presnel Kimpembe (4) : une soirée très compliquée Kimpembé. Fautif sur les deux buts encaissés, il a aussi fait de nombreuses erreurs.

Nuno Mendes (5) : lui aussi a vécu un match difficile défensivement. Notamment en raison d’un placement parfois approximatif.

Marco Verratti (5) : on a rarement vu Marco Verratti perdre autant de ballons. Le pressing mis en place par les Allemands pour le contrer y est aussi pour quelque chose.

Ander Herrera (4) : très en dessous de ses performances depuis le début de la saison, le milieu espagnol a presque tout raté.

Idrissa Gueye (5) : lui aussi moins en jambes que face à City. Il a été remplacé logiquement à l’heure de jeu.

Julian Draxler (5) : un match courageux, mais on est en droit d’attendre beaucoup mieux de lui.

Lionel Messi (6,5) : un doublé qui donne un peu plus de relief  son jeu. Notamment une magnifique « Panenka » sur le penalty qui donne la victoire au PSG.

Kylian Mbapé (8) : un but, une passe décisive et un penalty obtenu. Ce soir, le n°7 parisien a pratiquement tout fait. Même manqué un penalty dans les arrêts de jeu.

On signalera la bonne rentrée de Danilo à l’heure de jeu, lors de la réorganisation tactique de Pochettino. Le Portugais a évolué au cœur d’une défense à trois.

Du côté de Leipzig, on a surtout aimé le pressing collectif et l’engagement des joueurs, mais aussi la belle technique de Christopher Nkunku. Mais dans l’ensemble, les Allemands ont été très faibles. Les Allemands auraient dû faire mieux face à des Parisiens très moyens.

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi