jeudi 25 avril 2024

Les notes de PSG – Real Sociedad (2-0) : Barcola confirme, Mbappé débloque le match

À lire

Retour sur la victoire du PSG face à la Real Sociedad (2-0), avec les notes du match. Un match à deux facettes. La première et la deuxième période.

Gianluigi Donnarumma (5) : difficile à noter tant il a eu peu de choses à faire au cours de la soirée. Mais le peu qu’il a fait, il l’a bien fait.

Achraf Hakimi (5,5) : du bon et du moins bon. On a vu le latéral du PSG meilleur, même s’il a, comme toute l’équipe, monté son niveau de jeu après la pause.

Marquinhos (6,5) : un match très sérieux pour le Brésilien, qui a rayonné en deuxième période. Il a clairement rassuré son équipe.

Danilo Pereira (5) : un match compliqué. Toujours très sérieux, le Portugais a quand même trop laissé jouer André Silva en première période.

Lucas Beraldo (4,5) : première période très compliqué pour le jeune brésilien qui a souffert face à Kubo, qui a ensuite été bien bloqué par Hernandez dès son entrée en jeu (et le passage de Beraldo dans l’axe).

Warren Zaire Emery (5,5) : moins en vu que d’habitude, le prodige du PSG a eu du mal à prendre le jeu à son compte avant la pause. Comme les autres, il a été meilleur en deuxième période.

Fabian Ruiz (5) : catastrophique en première période, l’Espagnol a été incapable de ressortir le ballon. Il a été un peu mieux après la mi-temps quand il a laissé son poste de sentinelle à Vitinha.

Vitinha (6,5) : une très belle deuxième période. Installé devant la défense par Luis Enrique à la mi-temps, le jeune portugais a pris le jeu à son compte et a changé la physionomie du match, grâce à son calme et sa technique.

Ousmane Dembélé (7) : un vrai bon match pour l’ancien joueur de Barcelone, qui a été un poison constant, en se montrant décisif sur le deuxième but parisien, avec une magnifique sortie de balle.

Kylian Mbappé (7) : un peu moins présent que Dembélé, le n°7 parisien a souvent tenté, avant de se montrer décisif en débloquant le match sur un superbe but.

Bradley Barcola (7) : une grosse activité défensive, notamment en première période, pour l’ancien lyonnais. En deuxième période, on l’a beaucoup plus vu devant. Jusqu’à se montrer décisif en inscrivant un magnifique but.

Du côté de la Real Sociedad, on n’a pas vu grand chose, en dehors d’un bon Kubo en première période, facilité par le marquage élastique de Beraldo.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi