jeudi 25 avril 2024

Les notes de Shakhtar – OM (2-2) : Aubameyang efficace, Balerdi défaillant

À lire

Retour sur le match nul de l’OM à Hambourg contre le Shakhtar Donetsk, avec les notes. Auteurs d’une prestation assez terne, les Marseillais se sont sabordés

Pau Lopez (5,5) : Tout ce qu’il pouvait arrêter ou repousser, il l’a fait. Il n’a pas souvent été sollicité, et n’a rien pu faire sur les deux buts.

Jonathan Clauss (4,5) : Auteur d’un superbe centre décisif sur le premier but, il est aussi l’auteur d’une incroyable erreur qui provoque l’égalisation de Matvienko pour le Shakhtar. Dans l’ensemble, c’est un match plutôt moyen de sa part. 

Samuel Gigot (5,5) : Bien qu’en légère difficulté sur ses relances, il a été le patron de la défense. Toujours bien placé, il a fait preuve d’autorité. Il aurait toutefois pu mieux faire sur la deuxième égalisation des Ukrainiens.

Leonardo Balerdi (4) : Solide en début de match, il a, comme souvent, sombré au fil du match. Plusieurs duels perdus, souvent en retard, il commet de nombreuses fautes et prend un jaune.

Quentin Merlin (6) : Première mi-temps compliquée. Fébrile défensivement, il est souvent pris dans son dos par Zubkov. Du mieux en seconde, où il a montré l’étendu de ses qualités offensives. Il aurait pu être passeur décisif si Henrique avait été plus inspiré.

Amine Harit (5,5) : Quasi transparent en première mi-temps, il a repris des couleurs dans les 45 dernières minutes, sans être transcendant.

Geoffrey Kondogbia (5,5) : Plutôt solide tout au long du match, il a lui aussi élevé son niveau au fil du match, bien qu’en difficulté physiquement à la fin.

Azzedine Ounahi (5) : Comme pour son compatriote du milieu, il a livré une seconde période plutôt correcte, même s’il s’est mis en difficulté plus d’une fois.

Luis Henrique (4) : Il est à l’origine du but marseillais, mais le reste de son match n’est pas loin d’être médiocre. Il n’est pas très inspiré techniquement, et encore moins juste devant la cage, où il manque une grosse occasion. Il est remplacé par Iliman Ndiaye qui inscrit le but du 2-1 (bien que sa rentrée soit plutôt terne).

Faris Moumbagna (5,5) : En difficulté pendant la première période, c’était bien mieux en seconde. Bien plus mobile et plus inspiré, il aura amené le danger dans le camp adverse à plusieurs reprises. Il aurait peut-être même pu obtenir un pénalty après un contact litigieux avec le gardien adverse, qu’il venait d’éliminer.

Pierre-Emerick Aubameyang (6) : Son but et son magnifique travail sur le deuxième but viennent sauver son match. Il a été plutôt transparent dans l’ensemble. Il a assuré dans l’ensemble, mais il aurait dû mieux faire.

Côté Shakhtar, la performance est globalement correcte, même s’ils ont bien été aidés par l’OM. Le meneur, Sudakov, a fait plutôt mal aux Olympiens, tout comme le Brésilien Eguinaldo en seconde période et le remuant Zubkov sur son côté droit. Les buteurs sont le défenseur central Matviyenko et l’ailier gauche Eguinaldo.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi