mercredi 21 février 2024

Les notes d’Irlande – France (0-1) : les Bleus laborieux, mais solides

À lire

Retour sur la victoire des Bleus à Dublin (1-0). Un succès un peu laborieux, mais pas illogique, face à une équipe irlandaise très accrocheuse.

Mike Maignan (7) : peu de choses à faire (2 arrêts dans le match), mais quelle envolée en toute fin de match ! Collins pensait, comme tout le stade, que le ballon allait entrer…

Benjamin Pavard (6) : un match très correct défensivement pour celui qui faisait son retour après une Coupe du Monde catastrophique, merveilleusement éclairé par son superbe but, qui offre les 3 points aux Bleus.

Ibrahima Konaté (6) : encore un match solide en défense centrale. Deux matchs, aucun but encaissé, c’est du solide !

Dayot Upamecano (6) : même commentaire que pour son compère de la défense. Encore une belle prestation pour le défenseur du Bayern, qui n’a quasiment jamais été pris à défaut.

Théo Hernandez (5) : un match plus compliqué que face aux Pays-Bas, pour le joueur du Milan AC. Trop de ballon perdus et peu d’apport offensif.

Eduardo Camavinga (7) : un excellent match pour le Madrilène, aligné au milieu de terrain. Omniprésent, il a joué juste et beaucoup travaillé, en restant très propre.

Adrien Rabiot (5) : comme Théo Hernandez, le joueur de la Juventus a été moins bien que face aux Pays-Bas. L’entente avec Hernandez et Mbappé, sur le côté gauche, a été moins intéressante.

Antoine Griezmann (7) : quel match encore de Grizou ! Encore une fois, le n°7 des Bleus a montré qu’il savait très bien défendre et qu’il n’économisait pas ses efforts.

Randal Kolo Muani (5,5) : très en vue, surtout dans la première demi-heure, on a senti qu’il pouvait faire la différence, mais s’est encore montré assez laborieux dans la finition.

Olivier Giroud (5) : bien pris, le meilleur buteur de l’Equipe de France a vécu une salle soirée. Il a touché très peu de ballons et a dû se contenter de travailler défensivement.

Kylian Mbappé (5) : un peu le même match que Kolo Muani. On a vu que les Irlandais avaient préparé un plan pour le bloquer, avec jusqu’à 4 joueurs dans sa zone.

Chez les Irlandais, on a surtout vu un collectif solide, préparé pour défendre. Le capitaine, Coleman, et le milieu, Molumby ont été un peu plus en vue que les autres, comme l’ailier, Ogbene, qui a fait souffrir Théo Hernandez.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi