jeudi 25 avril 2024

Les notes d’OM – Shakhtar (3-1) : Kondogbia chef de bande

À lire

Retour sur la victoire de l’OM face au Shakhtar (3-1), synonyme de qualification pour les 8èmes de finales de la Ligue Europa, avec les notes du match.

au Lopez (6,5) :  Avec un gros arrêt d’entrée de match, il est bien rentré dans sa rencontre. Il concède le pénalty de l’ouverture du score, mais n’a rien à se reprocher par la suite. Il réalise notamment quelques arrêts.

Chancel Mbemba (7) : Le boss défensif, c’était lui. Il s’est toujours montré solide, et n’a rien eu à se reprocher. Son leadership a tiré l’équipe vers le haut. 

Samuel Gigot (6,5) : S’il avait trouvé le bon équilibre au match aller, ce soir, il a été en retard plusieurs fois, et trop agressif (il prend jaune à la 17e) dans le premier acte.. Il a quand même soulagé son équipe à plusieurs reprises et réalise une bonne seconde période.

Bamo Meïté (6) : Malgré quelques erreurs techniques, il fait un assez bon match et s’est montré à la hauteur de l’événement.

Jonathan Clauss (5,5) : Une première période très compliquée malgré de bons déplacements et des débordements. Mais il a commis beaucoup trop d’erreurs techniques. Il concède aussi le pénalty sur une maladresse, amenant l’ouverture du score du Shakhtar. Davantage libéré par la suite, sa seconde mi-temps était largement mieux.

Geoffrey Kondogbia (8) : Monstrueux à la récupération et dans les duels, son match de patron est récompensé en fin de match avec le but du break (81ème).

Azzedine Ounahi  (5,5) : Une première mi-temps très moyenne. Trop fragile dans les duels, il s’est trop souvent arrêté de jouer pour demander des fautes. Il rate également une passe importante (34’ème). Du mieux en seconde période. Il cède sa place à la 64ème minute au revenant Jordan Veretout (6).

Quentin Merlin (6,5) : Bon match. Le jeu a bien plus penché à droite, donc moins en vue que Clauss. Il n’a pas eu grand chose à se reprocher, et aurait même pu réussir une incroyable percée. Il n’a pas été avare d’efforts et a été très présent dans les duels. Il a apporté le danger offensivement à plusieurs reprises.

Amine Harit (6) : Incisif à la récupération et dans les transitions offensives, il est passeur décisif sur le but d’Aubameyang. Son match est cependant ponctué de quelques mauvais choix. À l’inverse de ses autres coéquipiers, il n’a pas su élever son niveau de jeu. Soglo rentre à sa place, à la 90ème+4

Faris Moumbagna (6) : Plutôt bon match de sa part, malgré quelques imprécisions techniques. Contrairement au match aller, il est remuant d’entrée, fait des différences avec son corps et se procure des occasions. Il aurait d’ailleurs dû obtenir un pénalty (45+4’). À la 64ème, Il cède sa place à Ismaïla Sarr (7). Ce dernier inscrit le but du 2-1 et débloque la fin de match de l’OM.

Pierre-Emerick Aubameyang (7,5) : Prestation exemplaire.Il conclut parfaitement et s’offre l’égalisation. Il est impliqué dans le but d’Ismaïla Sarr. Il a fait preuve d’efficacité, et a fait des retours défensifs importants. Il sort sous les applaudissements du Vélodrome, à la 85ème, remplacé par Ndiaye.

Côté Shakhtar, Sudakov et le Brésilien Eguinaldo ont posé quelques problèmes aux Olympiens. Les deux sont d’ailleurs impliqués dans le but de leur équipe (Eguinaldo obtient le pénalty, Sudakov le transforme.Alors qu’ils avaient la possession et semblaient bien installés au tout début du match, les Ukrainiens se sont ensuite éteints, maîtrisé par un bon OM.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi