jeudi 25 avril 2024

Les notes d’OM – Villarreal (4-0) : Aubameyang héroïque, Kondogbia solide

À lire

Retour sur la large victoire des Marseillais sur Villarreal (4-0) avec un doublé d’Aubameyang, qui a déjà marqué 9 fois en Ligue Europa cette saison.

Pau Lopez (6) : Il n’a rien eu à faire, mais a toujours été propre dans ses relances.

Jonathan Clauss (7) : Un match à la hauteur de l’événement. Il est centreur décisif pour Veretout sur l’ouverture du score. Il cède sa place à Bamo Meïté à la 60ème.

Chancel Mbemba (7) : Le Congolais a été très solide. Plusieurs bonnes interventions à son actif.

Leonardo Balerdi (7) : l’Argentin a rendu une excellente copie. Quasi toujours dans le bon tempo, il a été décisif avec de nombreuses interventions. Sa seconde mi-temps est un peu moins bonne, avec quelques gestes manqués.

Quentin Merlin (6) : En légère difficulté au début du match, il s’est assez bien rattrapé ensuite. Il est remplacé par Soglo à la 85ème.

Jordan Veretout (6,5) : Il a fait du Veretout. Pas avare d’efforts, il a été bon au pressing. Après un déplacement intelligent dans la surface, il inscrit le premier but de la rencontre (23’). Il cède sa place à Luis Henrique à la 73ème.

Geoffrey Kondogbia (7,5) : Le patron du milieu de terrain. Très solide et autoritaire, il a parfaitement su organiser le jeu des Phocéens.

Amine Harit (6) : On l’a peu vu, mais il a quand même su se montrer incisif. Notamment lorsqu’il s’infiltre dans la défense adverse

Ismaïla Sarr (6,5) : Un match correct de sa part. Très actif sur son côté, il a parfois péché dans le dernier geste. Il a notamment une grosse occasion pour mettre le 5ème. Sa percée de la 41ème minute provoque le pénalty. 

Iliman Ndiaye (7) : Il a excellé au poste de faux n°9. Très remuant, il était de partout. Un vrai poison pour la défense du sous-marin jaune. Il ne lui a manqué que la finition. Il cède sa place à Azzedine Ounahi à la 60ème.

Pierre-Emerick Aubameyang (8) : Un bon match de sa part. Des appels tranchants qui ont amené le danger dans la surface espagnole. Il ne manque pas de sang-froid et transforme le pénalty (42’). D’une superbe inspiration, il lobe Reina du gauche et envoie le ballon en lucarne pour le 4ème but olympien. Il est remplacé par Moumbagna à la 85ème.

Côté Villarreal, c’est une prestation d’ensemble fantomatique. Aucun joueur n’est sorti du lot, si ce n’est le gardien Pepe Reina avec plusieurs gros arrêts.

Adrien VIRICEL (avec la rédaction)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi