lundi 24 juin 2024

Les nouveaux Bleus, l’Italie et le coeur de Maradona… Les coups de coeur et coups de gueule de la rédaction

À lire

Comme tous les lundis, retrouvez la chronique de Stéphane Désenclos, qui porte un regard critique sur l’actualité du foot.

La semaine a commencé avec la traditionnelle montée des marches. Pas celles du palais des festivals de Cannes, mais celles du château de Clairefontaine, pour les 23 joueurs sélectionnés par Didier Deshamps, pour jouer la Côte d’Ivoire et l’Afrique du Sud.

Comme moi, vous avez dû être frappés par la fraicheur de Jonathan Clauss, le latéral lensois, appelé pour la première fois chez les Bleus, à l’âge de 29 ans. Il ne savait même pas où était l’entrée du château !

On l’a vu quelques minutes en fin de match contre la Côte d’Ivoire, on devrait le voir davantage face à l’Afrique du sud demain.

Les Bleus de Deschamps pas faits pour les matchs amicaux

Un mot sur ce match ? On retiendra que DD a lancé en même temps trois joueurs dans le grand bain (ça fait 63 nouveaux joueurs au total depuis qu’il est sélectionneur), on retiendra aussi qu’Olivier Giroud a inscrit son 46ème but avec les Bleus et qu’il n’est plus qu’à 5 longueurs de Thierry Henry. On retiendra aussi la victoire dans les arrêts de jeu.

Je vous mentirais pas en vous disant que ce match, comme celui de demain, me captive… Parce que, les équipes de Deschamps  ne sont pas faites pour les matchs amicaux, mais pour jouer la compet’.

Quoi qu’il en soit, ce rendez-vous de mars comptera sur la route du Qatar. Des trois nouveaux, Clauss, Saliba et Nkunku, on pourrait en revoir en novembre prochain…

En fait, la vraie info de la semaine, c’est que le foot reste un sport imprévisible ou tout peut arriver. L’Italie en a payé les frais face à la Macédoine du nord.  Avec une domination stérile pendant 90 minutes et un but en contre dans les arrêts de jeu.

L’Italie a oublié de former des attaquants

Résultat : après 2018, une deuxième Coupe du Monde se jouera sans les Italiens ! C’est le résultat d’un déficit de formation. L’Italie a oublié de former des grands attaquants et le paye cash !

Enfin, je termine cette chronique par une autre info qui nous conforte dans l’idée que le foot suscite les passions les plus folles.

En Argentine, un groupe de supporters souhaite pouvoir emporter le cœur de Maradona au Qatar pour porter bonheur à l’Albiceleste !

Le problème, c’est qu’on ne sait pas ou se trouve le cœur d’El Pibe de Oro. Il n’est pas dans son cercueil. Il a été extrait de son corps après son décès, pour des examens approfondis, ce qui n’a été révélé que plusieurs mois après son enterrement et a déclenché une vive polémique en Argentine. Quelque chose me dit qu’on n’a pas fini d’entendre parler de cette histoire de fous !

Retrouvez la chronique de la rédaction, tous les lundis dans l’émission MonPariSport, vers 19h45, sur Mon Paris FM

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi