samedi 2 mars 2024

Les pronostics de la rédaction pour la 32ème journée de Ligue 1 : Auxerre freine Lille, Lens bat Monaco

À lire

Retrouvez toutes nos infos (suspendus, blessés, forme du moment) sur les matchs de la 32ème journée de Ligue 1, avec la grille de la rédaction.

Après la victoire du PSG à Angers hier, suite de la 32ème journée de Ligue 1, avec, à 17heures, la rencontre entre Auxerre et Lille à l’Abbé Deschamps.

Les Bourguignons sont clairement en danger face à des Dogues plutôt à l’aise à l’extérieur (6 victoires et 3 nuls, en 15 déplacements). Pour ce match, Christophe Pélissier est privé de Zedadka (suspendu, mais aussi interdit de match par le LOSC qui l’a prêté), qui ne retrouvera pas ses anciens coéquipiers. Radu (blessé) manquera aussi beaucoup dans le but, alors que Mensah manque aussi à l’appel. En face, André est aussi suspendu pour ce rendez-vous, alors que Djalo et Ounas sont toujours absents.

Mais attention, Auxerre reste sur trois victoires de suite (une seule défaite lors de ses 10 derniers matchs) et a bien l’intention de prendre des points dans sa course au maintien.

Nouvel exploit de Lens qui reprend la 2ème place

A 21h, place au choc de cette 32ème journée. Lens reçoit Monaco pour reprendre provisoirement la 2ème place à l’OM. Mais en cas de défaite, les Sang et Or verront Monaco leur chiper la place sur le podium… Une rencontre passionnante que manquera Abdul Samed, qui purgera le premier de ses trois matchs de suspension, après son expulsion au Parc samedi dernier. Côté ASM, Embolo manque à l’appel. Difficile de donner un pronostic pour cette rencontre. Lens n’a perdu qu’un seul match à Bollaert (contre Nice) et Monaco n’a connu qu’une seule défaite à l’extérieur. Mais les deux équipes sont adeptes des nuls…

Pariez sur la LIGUE 1 avec ZeBet et profitez des dernières cotes + un BONUS de bienvenue

C’est par un match entre Reims et Strasbourg que reprendra la 32ème journée, dimanche, dès 13h. Alors que Reims a besoin d’un miracle pour terminer dans le TOP 5, l’enjeu du match est surtout pour Strasbourg, qui veut sortir de la zone rouge. Pour cette rencontre, les Alsaciens retrouvent Diallo, suspension purgée, les Rémois peuvent de nouveau aligner Cajuste. Avant la venue de Lyon, vendredi prochain, Strasbourg pourrait se satisfaire d’un match nul.

Victoire obligatoire pour Nantes

Suite de la 32ème journée, avec les quatre rencontres de 15h. Si Ajaccio (sans Youssouf suspendu) veut conserver une infime chance de se sauver, il doit battre Brest (sans Lala, suspendu), alors que Nantes (sans Girotto, suspendu) veut prendre un bol d’air en gagnant à la Beaujoire face à Troyes.

Lorient reçoit Toulouse avec la ferme intention de renouer avec le succès. On peut penser que les Toulousains (privés de van den Boomen, suspendu) aura déjà la tête à la finale de la Coupe de France (samedi prochain).

Après leur défaite jeudi, dans quel état seront les Niçois pour la réception de Clermont ? On peut se poser la question, tant les Aiglons ont déçu face à Bâle. En face, les Auvergnats restent sur une série de trois succès de suite et peuvent passer devant leurs adversaires du jour en l’emportant.

A 17h, Montpellier accueille Rennes pour tenter de renouer avec le succès. Si le retour de Der Zakarian sur le banc a eu un effet positif, depuis trois matchs, les Héraultais marquent le pas, avec un nul et deux défaites, dont une lors de leur dernière sortie à domicile (contre Toulouse). Les Rennais ont du mal à l’extérieur, où ils ne se sont imposés que 4 fois, mais comptent sur un Doku au top de sa forme pour faire la différence.

Un Olympico de feu, pour un nul spectaculaire

Attention, le maintien n’est pas encore assuré pour Montpellier, qui compte 37 points et pourrait trembler jusqu’au bout si la mauvaise passe se poursuit.

La 32ème journée se termine par un bon Olympico des familles. L’OL (3 victoire de suite, dont une au Par et une contre Rennes) revient en forme au bon moment, alors que l’OM n’a perdu qu’un seul match à l’extérieur (au Parc). Mais attention, les Marseillais sont moins performants en 2023 que lors de la première partie de saison, et ne sont pas à l’abri d’un coup dur. Lyon, sans Kumbedi (suspendu), ni Sarr (blessé) veut s’accrocher à son rêve européen, sans doute abandonné en cas de défaite. A l’OM, seuls Harit et Ounahi sont forfaits, mais il restait un doute sur la participation de Tavares (touché musculairement).

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi