mercredi 6 décembre 2023

Les vraies raisons du retour en force du Barça

À lire

Leader de la Liga, avec 5 points d’avance sur le Real Madrid, le Barça reste sur 9 victoires de suite. Tout confirme le grand retour du club catalan au sommet du football européen.

50 points pris sur 57 possibles, seuls Naples et Arsenal font aussi bien cette saison

9ème victoire consécutive et 14ème match d’invincibilité depuis la cuisante défaite à domicile face au Bayern Munich en Ligue des Champions, pour les hommes de Xavi.

Il n’aura pas fallu longtemps à l’ancienne légende du milieu catalan pour apposer sa patte tactique sur un groupe qui était en totale perdition sous les ordres de Ronald Koeman.

Un milieu dominateur

Les Blaugranas sont de nouveaux maitres dans ce qui a toujours fait leur principale force : le jeu de possession. L’ensemble des milieux de terrain, est en plein essor cette saison, en particulier Gavi, Frenkie de Jong ainsi que Pedri.

Les supporters peuvent d’ailleurs dire un grand merci au dernier d’entre eux. Au-delà de tout son apport dans la tenue du ballon et de la création du jeu, Pedri montre de très grandes qualités dans sa manière d’être décisif devant le but. Depuis le début de la saison, le milieu de 20 ans a inscrit 5 buts en championnats, dont 3 ont ainsi permis aux Barcelonais d’empocher 9 points.

Un total qui pourrait s’avérer plus qu’important à la fin de la saison en tenant éloigné les concurrents tels que le Real Madrid (45 points) et la Real Sociedad, 3ème (39 points).

14 cleans-sheets et 7 buts encaissés en Liga pour leur gardien Ter Stegen

Une autre donnée qui fait la force de Barcelone cette saison en championnat : sa capacité à concéder très peu de but. Seulement 7 buts encaissés par Marc-André Ter Stegen cette saison, sans oublier les 14 clean-sheets réussies.

Au même stade l’année dernière, c’est-à-dire au terme de la 19ème journée, le club aux cinq Ligues des Champions avait encaissé 22 buts, pour 4 clean-sheets. Un changement pour le moins impressionnant, dû au retour en force de Ronald Araujo, et aux recrutements de Christensen, en provenance de Chelsea et de Jules Koundé depuis le FC Séville.

14 buts en 16 matchs pour Robert Lewandowski

Il ne faudrait pas omettre l’apport offensif plus que conséquent de Robert Lewandowski, lui qui à pousser sa direction bavaroise à le laisser rejoindre le Camp Nou, ne déçoit pas. En 16 matchs le Polonais a marqué 14 buts et délivré 4 passes décisives. L’apport d’un Ousmane Dembélé (5 buts, 4 passes décisives) qui retrouve son meilleur niveau est aussi à souligner.

Après un premier trophée remporté cette année (la Super Coupe d’Espagne), Lewandowski et les siens sont plus que jamais les favoris pour décrocher un 27ème titre de champion d’Espagne. Prochain grand rendez-vous pris par les hommes de Xavi, le match de barrage en Europa League contre Manchester United, un autre ancien très grand club d’Europe qui revient peu à peu sur le devant de la scène. On en salive à l’avance…


Arnaud Mercière

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi