jeudi 23 mai 2024

Les trois raisons qui font que Manchester City va sortir le Real Madrid

À lire

Jérémy Kinot
Jérémy Kinot
Journaliste

MANCHESTER CITY – REAL MADRID (21H)

Le Real Madrid ou Manchester City : un des deux grands favoris de la Ligue des Champions va sortir. Après le 3-3 spectaculaire, on peut s’attendre à un énorme match, qui, sauf évènement particulier (expulsion, grosse faute d’arbitrage…) tournera à l’avantage des Anglais. Voilà pourquoi.

Une seule défaite pour le City de Guardiola en 7 matchs contre le Real

Depuis qu’il est à Manchester City, Pepe Guardiola a affronté 7 fois le Real Madrid, pour une seule défaite. Celle subie le 4 mai 2022 à San Bernabeu (1-3) en demi finale, après avoir remporté le match aller 4-3. Manchester City a remporté 4 des 6 autres rencontres, et concédé 2 nuls. La dernière fois que les Anglais ont fait un match nul à Madrid (1-1), ils ont remporté assez facilement le match retour (4-0). 

Avec Walker et De Bruyne, ce n’est pas le même City qu’à l’aller

Par rapport au match aller, Pep Guardiola peut compter sur le retour de Kyle Walker, mais aussi de Kevin De Bruyne. Le premier est le capitaine de l’équipe et apporte une garantie supplémentaire sur le côté droit de la défense, qui avait souffert au match aller. Le retour de De Bruyne (malade à l’aller et resté sur le banc) va aussi reconnecter Erling Haaland avec l’équipe. Orphelin de son passeur préféré, le Norvégien avait été fantomatique il y a une semaine. Mais ce n’est pas tout. Le Belge est précieux dans les coups de pied arrêtés et redoutable dans la finition. Avant de tomber malade, il était revenu à un très bon niveau et va apporter beaucoup à City, surtout à domicile.

Sans Tchouaméni, le Real va être un peu moins solide

Privé de Tchouaméni (suspendu), la meilleure solution de remplacement pour Militao; tout juste de retour dans le groupe, le Real Madrid présente une défense légèrement plus faible que celle alignée à l’aller. Certes, Rüdiger, auteur d’une masterclass à l’aller, est bien là (contrairement au 0-4 de la saison dernière, alors qu’Ancelotti l’avait fait débuter sur le banc, avant de se raviser, trop tard), mais pas sûr que Nacho, soit un partenaire de défense centrale aussi efficace que le Français. 

Les équipes officielles :

Manchester City : Ederson – Walker, Dias, Akanji, Gvardiol – Rodri, De Bruyne – B. Silva, Foden, Grealish – Haaland

Real Madrid : Lunin – Carvajal, Nacho, Rüdiger, F. Mendy – Camavinga, Valverde, Kroos, Bellingham – Vinicius, Rodrygo

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi