samedi 20 juillet 2024

Lewandowski, Mbappé, Benzema, Salah… La course au Ballon d’Or 2022 est déjà lancée !

À lire

L’élection du Ballon d’Or 2021 à peine digérée, nous voilà déjà tournés vers celle de 2022. Quels sont à ce jour les principaux candidats à la succession de Lionel Messi ? Mohamed Salah, Kylian Mbappé, Karim Benzema et Robert Lewandowski ont commencé fort !

Les grands favoris

Robert Lewandowski (33 ans, Bayern Munich/Allemagne)

C’est le grand perdant de la pandémie. Alors qu’il avait tout gagné en 2020 et était le grand favori du Ballon d’Or, celui-ci a été supprimé ! Beaucoup d’observateurs estimaient alors légitime de lui donner le trophée cette année (alors qu’il a continué à marquer, mais n’a rien gagné en dehors de la Bundesliga), mais c’est Lionel Messi qui a été élu.

Le buteur polonais du Bayern n’a pas dit son dernier mot. Et 2022 pourrait être enfin la bonne ! Parti sur les chapeaux de roue, avec déjà 16 buts inscrits en 15 matchs de Bundesliga et 9 buts en 6 rencontres de Ligue des Champions, Robert Lewandowski fait déjà partie des grands favoris pour 2022.

Kylian Mbappé (22 ans, Paris Saint-Germain/France)

Le buteur du PSG n’a jamais paru autant en forme que depuis le mois de septembre. Décisif avec les Bleus, il est impliqué dans quasiment un but sur deux de son équipe, avec 13 buts inscrits et 12 passes décisives sur les 51 buts du PSG. On sent le Français monter en puissance et se positionner pour le trophée. Toutefois, tout dépendra du parcours du PSG en Ligue des Champions, alors que le Real Madrid se dresse déjà sur sa route…

Karim Benzema (33 ans, Real Madrid/Espagne)

Alors qu’il fêtera ses 34 ans le 19 décembre, Karim Benzema donne l’impression d’être au sommet de sa forme. Décisif à 26 reprises (18 buts et 8 passes décisives) avec son club, toutes compétitions confondues, depuis le début de saison, le joueur formé à Lyon nous a aussi régalés avec les Bleus. Le Real Madrid est en tête de la Liga, dont il est bien parti pour être le meilleur buteur… Comme pour les autres, c’est le parcours en C1 qui nous en dira plus sur ses chances d’obtenir le Ballon d’Or.

Mohamed Salah (29 ans, Liverpool/Angleterre)

Avec 21 buts et 9 passes décisives en 22 matchs, l’Egyptien de Liverpool marche sur l’eau. Et cela pourrait bien ne pas s’arrêter, puisque les Reds font partie des outsiders de premier plan pour remporter de nouveau la Ligue des Champions… On peut très bien imaginer Salah terminer en tête du classement des buteurs en Premier League, remporter le titre et gagner la Ligue des Champions ! Difficile dans ces conditions de ne pas lui donner le Ballon d’Or ? Bien sûr, on n’en est pas encore là, mais c’est un scénario crédible…

Les outsiders

Lionel Messi (34 ans, Paris Saint-Germain)

Avec un seul petit but en Ligue 1 pour dix matchs joués, le tenant du titre fait son pire début de saison depuis qu’il est considéré comme le meilleur joueur du monde. Mais à côté de cela, La Pulga a déjà marqué 5 buts en 5 matchs de Ligue des Champions. Et comme la Ligue des Champions sera le juge de paix dans l’élection du Ballon d’Or, on ne peut pas exclure que le Parisien sera un des grands favoris à sa propre succession.

Cristiano Ronaldo (36 ans, Manchester United/Angleterre)

Alors qu’il aura 37 ans en février, le Portugais n’a pas dit son dernier mot et peut toujours rêver d’un sixième ballon d’or. Avec 7 buts en Premier League (en 13 matchs) et 6 en Ligue des Champions (en 5 matchs), CR7 a prouvé qu’il n’était pas fini. Il ne fait pas partie des favoris, mais si M.U. allait loin dans la compétition, on pourrait reparler de lui…

Neymar (29 ans, Paris Saint-Germain/France)

Sur son talent pur, le Brésilien du PSG fait évidemment partie des prétendants au trophée. Mais son début de saison a été très timide (3 buts et 3 passes décisives en 15 matchs) et une nouvelle blessure importante est venue le freiner net, alors qu’il retrouvait un bon niveau. S’il est enfin débarrassé de ses blessures et que le PSG va loin en C1, il deviendra alors obligatoirement un candidat au trophée. Aujourd’hui, il est en retrait des autres.  

Erling Haaland (21 ans, Borussia Dortmund/Allemagne)

Handicapé par une vilaine blessure, qui l’a empêché de défendre les chances de son équipe en Ligue des Champions (Dortmund a fini troisième de son groupe et a été basculé en Europa League), le jeune Norvégien a quand même eu le temps de marquer quatorze buts et de réussir huit passes décisives en quinze matchs ! Il faudra toutefois qu’il soit très très fort en 2022 (pourquoi pas en gagnant l’Europa League ?) pour postuler sérieusement, car Dortmund ne sera sans doute pas champion d’Allemagne…

Les surprises

Raheem Sterling (27 ans, Manchester City/Angleterre)

S’il reste à City et que les Mancuniens remportent la C1, l’international anglais, qui se plaignait en début de saison de son manque de temps de jeu, peut être un invité surprise à la course au BO.

Romelu Lukaku (28 ans, Chelsea/Angleterre)

L’international belge aussi peut profiter d’un bon parcours de son club en C1 pour poser sa candidature. Même s’il a commencé sa saison difficilement, notamment en raison d’une blessure.

Vinicius Junior (21 ans, Real Madrid/Espagne)

C’est l’attaquant qui monte en Espagne. Même s’il est dans l’ombre de Karim Benzema, le jeune brésilien a déjà eu l’occasion de se montrer décisif, en Liga comme en Ligue des Champions, avec 12 buts et 7 passes décisives (en 23 matchs). S’il poursuit sa montée en puissance et que le Real va loin en C1, il deviendra candidat.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi