mardi 4 octobre 2022

Licenciement de Patrick Vieira : La trahison du président Rivère

À lire

Le board de l’OGC Nice a annoncé dans un communiqué ce matin avoir pris la décision de « mettre un terme » à sa collaboration avec le champion du Monde 1998, remplacé par Adrian Ursea, ancien adjoint de Lucien Favre avant de devenir celui de Vieira. Une décision cruelle et surtout très injuste. Explications.

C’était malheureusement attendu. Au lendemain de la défaite de Nice sur sa pelouse face au Bayer Leverkusen (la 5ème de suite toutes compétitions confondues), Patrick Vieira a été écarté. Un scandale pour au moins 3 bonnes raisons.

Le président Rivère avait assuré Vieira de tout son soutien. Dès son retour au club avec les frères Ratcliffe, le président Jean-Pierre Rivère avait rassuré le technicien français. « Quand il y aura des moments difficiles, je te soutiendrais » avait confié l’homme fort du club à son entraîneur. En octobre, il ajoutait : « on souhaite que Patrick Vieira soit le coach de l’OGC Nice pendant de longues années », alors que le club traversait une première crise de résultats. Visiblement, comme souvent dans ce métier, la parole ne vaut plus grand chose…

En Ligue 1, Nice était mieux que la saison dernière

Nice fait un meilleur départ que la saison dernière en Ligue 1. C’est tout le paradoxe. Si la campagne européenne est une catastrophe (une seule victoire, élimination avant même la dernière journée), en Ligue 1, le club de la Côte d’Azur est dans les clous. Rien de bien flamboyant certes, mais après 12 journées et avec un match de retard (OM-Nice reporté pour cause de cas de Covid à Nice), les Aiglons ont deux points de plus que la saison dernière. Saison qui, rappelons-le, les avait vu terminer 5èmes.

Un recrutement mal maîtrisé. Malgré des moyens ambitieux et 38 millions d’euros dépensés cet été pour recruter, Nice n’a pas réussi à équilibrer son effectif. Les absences de Dante (depuis 5 matchs) et Dolberg (depuis 3 matchs) sont difficiles, voir impossibles à remplacer. Sans eux, Nice n’a clairement pas l’effectif pour terminer dans le Top 5. En dehors du PSG, l’OM, Lyon, Monaco, Lille, voir Rennes et Montpellier sont mieux armés. Et surtout, plus complets. Aujourd’hui, Nice encaisse beaucoup trop de buts (14 en 5 matchs), est-ce entièrement la faute de Vieira ? Si en plus, comme hier soir, Schneiderlin est absent, ça devient une équipe de milieu de tableau de Ligue 1 à laquelle on ne peut pas demander des merveilles…

spot_img

1 COMMENTAIRE

  1. N’importe quoi cet article.
    Vieira n’a rien apporté, n’a pas fait progresser son groupe (c’est même le contraire), n’avait aucune remise en question, et ce sont nos individualités (Dolberg, Dante, Benitez, Gouiri…) qui lui ont sauvé la peau jusque-là.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi