jeudi 18 juillet 2024

Liga : Ancelotti entre deux continents, Xavi en danger

À lire

Entre le Real et le Barça, l’actualité n’est jamais froide. Les deux plus grands clubs d’Espagne ont de bonnes et de mauvaises nouvelles à analyser. D’un côté, Carlo Ancelotti, toujours entraîneur du Real Madrid jusqu’à la fin de la saison. Quid de son aventure prochaine au Brésil ? De l’autre, Xavi en grand danger et Pablo Gavi qui serait absent au moins 8 mois.

Restera, restera pas, Carlo Ancelotti et le Real Madrid n’ont pas fini leur histoire commune. Entre la Maison Blanche de Madrid et l’Italien, c’est une histoire qui dure et c’est peu dire. Avec quasiment 4 ans sur le banc de Madrid, l’Italien fait déjà un bel exploit pour un club très exposé.

Justement, Ancelotti et Madrid, c’est une poésie qui colle parfaitement entre la plus grande institution du football en club et une légende chez les entraîneurs. Ancelotti est pressenti au Brésil mais rien n’est fait en tout cas de source proche du dossier.

Ancelotti sélectionneur du Brésil, ce serait une sacrée fin d’épopée pour l’Italien qui a dirigé Chelsea, Milan, Everton et le PSG entre autres. Son histoire Madrilène ressemble à un bel amour qui mérite d’être prolongé. Et ce, pour plusieurs raisons.

À LIRE AUSSI : toute l’actualité du foot européen dans votre mag

Ancelotti a tout le vestiaire et le club derrière lui

Son départ après deux ans sur le banc Madrilène en 2014 avait laissé un goût amer. La succession d’Ancelotti n’avait été que douloureuse pour Scolari et Benitez. Il aura fallu un intervalle avec Zinédine Zidane de deux ans et demi plus deux ans pour avoir un Real en pleine lumière.

Le retour d’Ancelotti a donné encore plus de stabilité au club madrilène avec une politique des transferts unique au monde. L’effectif est parmi le plus stable au monde avec des contrats longue durée. Sauf que le Real mise sur les bons joueurs en mettant les moyens.

Ancelotti possède un effectif sur-mesure pour son jeu, celui que tout le monde connaît depuis des années. Avec son traditionnel 4-3-3, l’Italien n’a rien changé mais il possède ce charme du management.

Avec ses gants de velours, Ancelotti possède cette malice pour mettre tout le vestiaire derrière lui. Le Mister n’est jamais remis en cause même quand le Real fait année blanche comme l’an dernier. Sauf que sa victoire en Ligue des Champions à l’été 2022 remonte à loin pour un club comme le Real.

Le Real d’Ancelotti stable, Xavi dans le brouillard

Alors que la rumeur sur le Brésil revient, elle ne perturbe pas pour autant le calendrier du Real Madrid. D’abord, rien n’est fait et Ancelotti reste focus sur le club madrilène. Et puis, il sait qu’il a le temps de prendre sa décision. Reste à savoir si le Mister aime cette nouvelle fonction de sélectionneur.

À l’est de l’Espagne, un peu plus haut et à deux heures de la frontière française, le Barça ne va pas bien. En effet, le club blaugrana est sous pression en Ligue des Champions. Le Barça n’est pas certain de prendre son billet pour les huitièmes de finale.

En plus de cela, le club catalan a perdu Gavi pour 8 mois après sa blessure au genou en sélection espagnole. Comme un certain Camavinga, Gavi devra regarder le football devant sa télé pendant quelques semaines.

Pendant que Gavi regarde son équipe à la tv, le Barça pourrait aussi se séparer de Xavi. L’ancienne légende du milieu de terrain du Barça gaspille son crédit en championnat. Au Real la stabilité, au Barça, une nouvelle instabilité.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi