dimanche 14 juillet 2024

Liga : Zubimendi, Camavinga… 10 talents à suivre

À lire

C’est notamment en marge des belles performances des clubs basques, la Real Sociedad (4ème), Osasuna (finaliste de la Coupe du Roi) ou Bilbao, ainsi que de celles de Villarreal qu’ont émergé les principales révélations de la saison en Liga. Si on parle déjà de Zubimendi ou Camavinga, on reparlera vite de Baena, Veiga, Barios, Jackson ou Oroz.

1- Martin ZUBIMENDI (Real Sociedad)

Le défenseur basque de Saint-Sébastien est un pur produit de la Real qui sort d’une saison énorme au coeur du jeu d’une équipe qualifiée pour la Ligue des Champions. Sous contrat jusqu’en 2027, l’international espagnol est valorisé à 40 M€ pour un transfert vers Arsenal ou le Barça. Chef d’orchestre et métronome de la Real Sociedad, « Zubi » découvrira la Ligue des Champions la saison prochaine.

2- Taty CASTELLANOS (Gérone)

L’avant-centre argentin prêté par le New York City FC au Girona FC, deux clubs de City Group, meilleur buteur et champion de MLS en 2021, a remarquablement négocié son atterrissage espagnol. Auteur d’un quadruplé face au Real Madrid en avril (4-2), il est entré dans l’histoire de la Liga en devenant le premier joueur à inscrire quatre buts aux Merengues depuis… 1947 ! Avec 13 buts pour sa première saison européenne, il a par ailleurs su se relever d’un non moins incroyable raté lors d’un face-à-face avec Ter-Stegen face au Barça qui lui avait valu de fermer tous ses réseaux sociaux.

3- Eduardo CAMAVINGA (Real Madrid)

D’un poste de milieu défensif pour lequel il a été recruté à un repositionnement comme latéral gauche, l’ancien joueur du Stade Rennais a su se rendre indispensable au Real Madrid. Le joueur le plus utilisé par Carlo Ancelotti a effacé les doutes d’une première saison mitigée où il n’avait été titularisé qu’à 16 reprises. Dans un effectif en plein rajeunissement il a prouvé qu’il avait les épaules pour être un des leaders du Real du futur.

4- Alex BAENA (Villarreal)

De retour à Villarreal après un prêt au FC Girona, le petit milieu de terrain a réalisé une saison pleine (12 buts et 6 passes décisives) avec le « sous-marin jaune » pour accrocher une qualification en Ligue Europa. A 22 ans, les Espoirs espagnols lui tendent les bras la saison prochaine avant une Roja qui attend de le voir évoluer au meilleur niveau européen pour en savoir un peu plus sur son potentiel.

5- Oihan SANCET (Athletic Bilbao)

L’enfant de Pampelune a prolongé son bail avec Bilbao jusqu’en… 2032 ! Auteur de 9 buts (dont un triplé face à Cadix), le milieu ultra actif aura été le fer de lance des Basques où il est aussi devenu international Espoirs. Demi-finaliste de la Coupe du Roi, il a le profil pour devenir, à terme, un international en puissance en fier représentant du club européen qui a encore aligné cette saison le plus de joueurs formés au club (13).

6- Gabri VEIGA (Celta Vigo)

City, Arsenal ou le Real n’ont rien manqué des prouesses de la nouvelle pépite du foot espagnol, étincelant cette saison au sein du Celta Vigo. Dans une équipe qui a lutté pour son maintien jusqu’à la dernière journée, aux côtés de Iago Aspas, ses 9 buts en Liga et ses 4 passes décisives le placent d’ores et déjà dans le viseur des meilleurs clubs européens. Polyvalent (utilisé à six postes différents cette saison), intelligent et à l’état d’esprit irréprochable, il ne fera pas de vieux os en Galice. Vu son talent et sa marge de progression, les 40 M€ de son transfert ne seront pas un obstacle à sa mise sur orbite.

7- Pablo BARRIOS (Atlético Madrid)

A l’Atlético, Simeone n’a pas la réputation de faire facilement confiance aux jeunes joueurs. Le technicien argentin a pourtant fait une exception avec l’international U19 espagnol, Pablo Barrios. Dans le registre d’un Gavi ou d’un Pedri, il a été aligné à 25 reprises (2 buts), suffisamment pour mériter une prolongation jusqu’en 2028 qui en dit beaucoup sur les attentes du club madrilène.

8- Aimar OROZ (Osasuna)

Autre natif de Pampelune, le milieu d’Osasuna aura été de tous les coups cette saison avec une équipe qui a terminé dans la première moitié de tableau et ne s’est inclinée qu’en finale de la Coupe du Roi face au Real Madrid. Meneur de jeu axial, l’international espagnol U21 a regardé droit dans les yeux les stars madrilènes, conscient qu’il avait lui aussi le potentiel pour en devenir une dans les prochaines années. S’il confirme la saison prochaine ses 3 buts et 6 passes décisives, son contrat jusqu’en 2026 ne sera pas suffisant pour le maintenir dans son club de toujours.

9- Robin LE NORMAND (Real Sociedad)

Dans le sillage d’Eymeric Laporte (ex-Bilbao), dont il partage la nationalité française et le poste, défenseur axial, Robin Le Normand s’est donné la possibilité de rejoindre la Roja. D’abord en étant un des piliers de la défense de la Real Sociedad, qualifiée pour la Ligue des Champions, ensuite en demandant et en obtenant la nationalité espagnole.

10- Nicolas JACKSON (Villarreal)

Devenu un Lion de la Téranga en 2022, l’attaquant de Villarreal a changé de dimension en 2023. Tellement qu’il était en fin de saison la proie d’un Real Madrid convaincu que ses 16 buts et 6 passes décisives ne sont que les prémices d’une grande carrière. A seulement 22 ans, le Sénégalais formé à Casa Sports est aussi dans les petits papiers du RB Leipzig et du Milan AC. Sa valeur estimée (15 M€) en fait une bonne affaire en perspective.

Tom Boissy

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi