jeudi 20 juin 2024

Ligue 1 2023/2024 : prévisions et analyse des favoris

À lire

Le football français reprend ses droits. Après plusieurs semaines de trêve, la Ligue 1 Uber Eats est enfin de retour. Avec cette nouvelle formule composée de 18 clubs, le championnat s’annonce ultra compétitif. Marseille, Lens, Monaco, quelle équipe va rivaliser avec le Paris Saint-Germain ? Lutte pour le titre, course à l’Europe, maintien, nous vous présentons chaque équipe de l’élite afin de vous accompagner dans vos paris Ligue 1.

Paris Saint-Germain
8 fois champion lors des 10 dernières années, le PSG reste le grand favori, malgré ses déboires en Ligue des champions. Le club de la capitale aborde cette nouvelle saison dans une atmosphère particulière. En effet, comme chaque été la saga Mbappé anime le mercato. Partira, partira pas ? Les Qataris semblent vouloir reprendre les rênes du club et lui donner une tout autre direction. Exit Messi, Sergio Ramos et autres noms légendaires, Paris préfère bâtir une équipe basée sur un collectif de joueurs talentueux mais moins médiatisés. À l’instar, de Goncalo Ramos, Ousmane Dembélé ou encore Kang-in Lee. Pour son premier match de la saison sans sa vedette, écarté du groupe, le Paris-SG a été tenu en échec, au Parc des Princes, face aux Lorientais (0-0).

Olympique de Marseille
D’après les bookmakers, l’Olympique de Marseille est un sérieux concurrent pour le titre. Deux fois dauphins lors des trois dernières saisons, les Marseillais semblent être armés pour défier le PSG. Le club a accueilli un nouvel entraîneur : Marcelino, venu tout droit de La Liga. Le 3ème en trois saisons (après Sampaoli et Tudor). Il faudra donc être attentif à ses premiers pas. Au niveau du mercato, l’OM a enregistré les arrivées de Pierre-Emerick Aubameyang, Ismaila Sarr, Renan Lodi ou encore d’Amine Harit, des joueurs aux profils différents pour pallier les départs d’Arkadiusz Milik, Luis Suarez, et Dimitri Payet. Les Phocéens pourront donc s’appuyer sur ses jeunes joueurs talentueux pour décrocher le Graal qu’ils attendent depuis plus de 10 ans. Lors de son premier match face au Stade de Reims (2-1), Vitinha et Azzedine Ouahni ont prouvé qu’ils avaient les qualités pour mener cette équipe au sommet.

D’après les bookmakers, l’Olympique de Marseille est un sérieux concurrent pour le titre. Deux fois dauphins lors des trois dernières saisons, les Marseillais semblent être armés pour défier le PSG. Le club a accueilli un nouvel entraîneur : Marcelino, venu tout droit de La Liga. Le 3ème en trois saisons (après Sampaoli et Tudor). Il faudra donc être attentif à ses premiers pas. Au niveau du mercato, l’OM a enregistré les arrivées de Pierre-Emerick Aubameyang, Ismaila Sarr, Renan Lodi ou encore d’Amine Harit, des joueurs aux profils différents pour pallier les départs d’Arkadiusz Milik, Luis Suarez, et Dimitri Payet. Les Phocéens pourront donc s’appuyer sur ses jeunes joueurs talentueux pour décrocher le Graal qu’ils attendent depuis plus de 10 ans. Lors de son premier match face au Stade de Reims (2-1), Vitinha et Azzedine Ouahni ont prouvé qu’ils avaient les qualités pour mener cette équipe au sommet.

AS Monaco
L’AS Monaco est un prétendant au podium. Le club du Rocher côtoie le top 5 du classement depuis plusieurs années maintenant. Après une saison 2022/2023 en dents de scie avec une 6ème place obtenue et une non-qualification pour l’Europe, l’AS Monaco reprend avec un nouveau coach à sa tête : l’Autrichien Adi Hütter. Il aura pour mission de redorer le blason des Monégasques et les aider à passer un cap. Pour ça, il devra composer avec un groupe quasi-similaire à l’an passé. Le club a été très discret durant le mercato avec assez peu d’arrivées. Mohamed Salisu débarque de Southampton pour remplacer Disasi parti chez les Blues et le portier Philipp Köhn en provenance de Salzburg. Début réussi pour les coéquipiers de Ben Yedder qui se sont imposés 2-4 contre les Clermontois.

RC Lens
Le RC Lens a fait vivre à ses supporters une saison incroyable et a montré qu’il avait sa place dans le top de l’élite française. 2nd du classement avec un point d’écart sur leader parisien, les Lensois ont réalisé une saison quasi parfaite. Emmenés par un collectif solide, Franck Haise et ses hommes vont tenter de réitérer leur performance. Cependant, les Sang et Or ont perdu leur serial buteur. Lois Openda est parti découvrir la Bundesliga avec le RB Leipzig. Le club compte sur plusieurs arrivées au sein de l’équipe telles qu’Andy Diouf, Angelo Fulgini ou encore Morgan Guilavogui pour se renforcer offensivement. Un besoin essentiel puisque le RC Lens devra jongler entre championnat et Ligue des champions.

LOSC
Le LOSC a toutes les cartes en main pour espérer faire une saison aussi positive que l’an dernier. 5ème du classement avec une qualification en Ligue Europa conférence. Pour sa seconde saison sur le banc des Dogues, Paulo Fonseca a pour enjeu d’amener le club dans le top 5 et d’obtenir une place en coupe d’Europe. Les Lillois devront donc assurer en championnat et en Ligue Europa Conférence. Jonathan David, leader de l’attaque, va assurer l’efficacité offensive. Lille s’est également emparé du jeune phénomène portugais, Tiago Santos et de l’Islandais, Hakon Haraldsson. Plusieurs départs ont été enregistrés : André Gomez, Jonathan Bamba, Benoît Costil, José Fonté, Timothy Weah et Jonas Martin. En déplacement à L’Allianz Riviera pour la 1re journée, les Lillois ont tenu l’OGC Nice en échec.

Stade Rennais
Tout comme la saison passée, le Stade Rennais aura très probablement les qualités pour terminer top 5. Les Bretons se sont emparés de la 4ème place du championnat, lui assurant un accès à l’Europe à la toute dernière journée. Un résultat inespéré tant le club est passé par des phases difficiles entre blessures et déceptions. Il est parvenu à trouver un équilibre avec des individualités telles que Martin Terrier, Jeremy Doku et Benjamin Bourigeaud. Un effectif qui a permis de battre le record historique d’invincibilité (17 matchs). En 2023/2024, Bruno Génésio pourra compter sur un groupe quasi-similaire pour atteindre ses objectifs, celui de jouer la Ligue des champions. Les venues d’Enzo Le Fée et Ludovic Blas vont être un atout majeur pour l’équipe. Lors de leur entame de championnat, les Rennais ont infligé une correction au FC Metz, 5-1.

Olympique Lyonnais
L’Olympique Lyonnais fait bien évidemment partie de ces équipes qui vont prendre part à la lutte pour la deuxième et troisième place du championnat, synonyme de qualification en Ligue des champions. Privés de coupe d’Europe pour la deuxième année consécutive, les Gones pourront se concentrer à 100% sur la Ligue 1. L’effectif de Laurent Blanc s’est appauvri suite aux départs de certains cadres de l’OL, comme Moussa Deméblé, Houssem Aouar, ou encore Castello Lukeba. À cela, s’ajoutent les contraintes de la DNCG rendant le recrutement difficile. Grâce à son centre de formation, le club possède une mine de jeunes joueurs. Les Lyonnais comptent évidemment sur leur attaquant Alexandre Lacazette qui a su montrer de belles choses la saison passée.

OGC Nice
Avec un groupe séduisant et le retour de Lucien Favre, les Aiglons avaient de quoi rêver grand, mais la route fut compliquée et le résultat décevant. Cette saison, l’OGC Nice devra faire mieux cette saison pour tenter d’être présent dans le Top 5. Côté mercato, c’est le calme plat. Le milieu de terrain de l’Atalanta, Jeremie Boga s’est engagé jusqu’en 2028. Le Gym a connu une vague de départs. Rares Ilie, Paul Wade, Kasper Dolgber, Nicolas Pépé, Aaron, Jean N’Guessan, Calvin et Ross ont tous pris la porte. Après la valse des entraîneurs des derniers mois, c’est Francesco Farioli qui a posé ses valises sur le banc de touche niçois. Le coach italien a pour objectif de terminer la saison européenne.

RC Strasbourg
15ème du championnat, le RC Strasbourg a vécu une saison 2022-2023 difficile, mais débute ce nouvel exercice avec de nombreux changements. Racheté en juin dernier par le consortium américain Blueco, propriétaire de Chelsea, le club alsacien a de nouveaux objectifs. Le RCSA a frappé un grand coup avec le recrutement du défenseur central ivoirien, Abakar Sylla, et l’avant-centre Emanuel Emegha. Autre nouveauté, la présence de Patrick Vieira sur le banc strasbourgeois. Le champion du monde 98 aura pour mission de s’éloigner au maximum de la zone relégable.

Stade de Reims
Emmené par l’impressionnant Will Still après l’éviction d’Oscar Garcia, le Stade de Reims a su répondre présent la saison précédente. Après avoir longtemps oscillé entre la Ligue 2 et l’élite du football français, le club de Reims a su trouver son équilibre. Les Rémois ont toutes les qualités pour aller embêter les prétendants à la première partie de tableau. Les dirigeants ont même pour objectif d’aller chercher les places européennes, sans oublier la Coupe de France. Pour ça, ils ont effectué un mercato record. Le défenseur Joseph Okumu, le milieu Teddy Teuma et le jeune attaquant de 19 ans, Oumar Diakité ont rejoint les rangs rémois. Le club devra faire sans sa vedette Florian Balogun de retour à Arsenal.

Montpellier HSC
Se maintenir rapidement et sans souffrir, tel est l’objectif des Montpelliérains pour cette saison 2023/2024. 12e du classement, les joueurs du MHSC sont déterminés et vont tenter de se hisser dans les premières places du classement. Michel Der Zakarian compte s’appuyer sur les jeunes joueurs du club pour faire briller son équipe, mais aussi sur un effectif enrichi, le gardien bosnien Dizdarevic, le défenseur suisse Omeragic, le milieu de terrain jordanien El Tamari, mais aussi l’attaquant Akor Adams. Ce dernier a d’ailleurs inscrit un doublé en deux minutes lors de la première confrontation face au Havre.

Toulouse FC
Un retour parmi l’élite réussi pour le Téfécé avec une victoire en Coupe de France et une 13e place en championnat. Ainsi, les Toulousains se sont qualifiés pour la Ligue Europa et devront jouer tous les trois jours. Un calendrier chargé pour le groupe des Violets dirigé par un nouvel entraîneur, Carles Martinez Novell. L’Espagnol devra faire mieux ou au moins aussi bien que son prédécesseur, Philippe Montanier. L’objectif est d’atteindre la première moitié de tableau et d’aller le plus loin possible en Ligue Europa. Pour assumer ce rythme, Toulouse a renouvelé son milieu de terrain avec l’arrivée de Niklas Schmidt, Cristian Casseres et César Gelabert. Avec une victoire 1-2 sur la pelouse du FC Nantes, tous les voyants sont au vert pour débuter ce championnat.

FC Lorient
Le maintien n’est plus le principal enjeu du FC Lorient. Le club se veut plus challengerd’une saison à une autre. Le club breton peut désormais se concentrer sur des objectifs à la hauteur de son ambition. C’est-à-dire, faire mieux que la 10ème place de l’an dernier, terminer dans la première moitié de tableau de ce championnat à 18, et pourquoi pas se glisser dans les places européennes. Pour y parvenir, les Bretons ont effectué un bon mercato avec la venue surprise de Benjamin Mendy. Un atout majeur pour l’attaque lorientaise. En plus de l’ancien mancunien, les Merlus ont recruté le défenseur Formose Mendy mais aussi l’attaquant Aiyegun Tosin. Pour son premier match, le FC Lorient est revenu du Parc des Princes avec un match nul (0-0).

Clermont Foot
Après une seconde saison convaincante en première division du championnat français et une belle 8e place, le Clermont Foot entame sa troisième saison consécutive en Ligue 1. L’objectif reste le même pour les Clermontois, se maintenir et visiter la plus belle place possible. Pascal Gastien s’appuie sur un effectif pratiquement inchangé. Le défenseur Andy Pelmard va pallier la blessure de Maximiliano Caufriez. Habib Keïta, Bilal Boutobba ont également rejoint l’effectif.

FC Nantes
16ème du classement, le FC Nantes a eu fort à faire pour se maintenir. Auteurs d’une saison entre joie et frustration, les Canaris ne sont pas passés loin de la catastrophe et se sont sauvés in extremis. Pour aborder cette nouvelle saison, les Nantais pourront compter sur leur coach, Pierre Aristouy dont la mission est de maintenir l’équipe le plus tot possible. Les Nantais devront faire sans deux de leurs cadres, Ludovic Blas et Andrai Girotti, mais ont recruté Pierre Gabriel, Lamine Diack, Douglas Augusto et Marquinhos.

Stade Brestois
Objectif maintien pour le Stade Brestois. Dans le ventre mou du classement l’an dernier, les Bretons tenteront d’assurer leur maintien cette saison. Chose plus difficile puisque la compétition se joue entre 18 équipes. De plus, Brest a perdu son attaquant phare Franck Honorat parti rejoindre le Borussia Mönchengladbach. Le club va donc s’appuyer sur Mahdi Camara (AS Saint-Etienne) et sur l’Uruguayen Martin Satriano (Inter Milan). Les Brestois ont commencé leur saison par une victoire face au RC Lens, 3-2.

Le Havre
Promu en Ligue 1 après 14 ans passés en seconde division. Le club doyen de France, aura pour objectif évident de se maintenir pour cette première saison. Pour cela, les Havrais se sont donnés les moyens d’y parvenir en bâtissant une équipe de mercenaires. Un mercato intelligent composé de Rassoul Ndiaye (milieu – 21 ans), Daler Kuzyaev (milieu – 30 ans), Abdoulaye Touré (milieu – 29 ans), Issa Soumaré (attaquant – 22 ans). En manque d’efficacité et de réalisme devant le but la saison passée, le HAC a recruté un attaquant. Ils ont signé l’Américain, Emmanuel Sabbi. La saison dernière le joueur de 25 ans, a inscrit 8 buts et réalisé 5 passes décisives en 19 matchs du côté de l’Odense Boldklub.

Les Ciel et Marine ont brillé la saison passée, prenant rapidement 10 longueurs d’avance sur le dauphin. Solide leader de Ligue 2, ils terminent la saison avec l’une des meilleures défenses d’Europe. Pour son entame de saison, le Havre est parvenu à accrocher Montpellier HSC, 2-2.

FC Metz
Le club lorrain retrouve la Ligue 1 après une saison en seconde division. À l’origine d’une deuxième partie de saison magistrale où ils sont restés invaincus, les Messins ont décroché la 2ème place derrière Le Havre. Habitué des montées/descentes entre les divisions, le FC Metz aura pour ambition numéro une de rester parmi l’Élite. Le technicien grenat, Laszlo Bölöni espère développer les qualités de son groupe au maximum pour y parvenir. Du coté de Metz, le mercato messin a été marqué par les arrivées du milieu de l’OGC Nice Jean N’Guessan, de l’attaquant Simon Elisor, du défenseur Maxime Colin ainsi que des deux Sénégalais Ibou et Sadibou Sané. Avec des équipes en quête de succès, des entraîneurs ambitieux et des joueurs surmotivés, la saison s’annonce prometteuse et plus ouverte que jamais. Vous possédez désormais les clefs pour parier en ligne sur le vainqueur de la Ligue 1.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi