mardi 23 avril 2024

Ligue 1 : Baticle, Kombouaré, Dall’oglio, les prochains à sauter

À lire

Pascal Auchet
Pascal Auchet
Journaliste

Cette saison si particulière, avec 4 relégués, est terrible pour les entraîneurs. Alors qu’Oscar Garcia est déjà le quatrième à avoir perdu sa place, qui sera le prochain ?

Déjà quatre, mais combien d’ici le 28 décembre, date de la 16ème journée de Ligue 1 après la longue trêve de la Coupe du Monde ?

Après Peter Bosz (OL), Michel Der Zakarian (Brest) et Jean-Marc Furlan (Auxerre), Oscar Garcia (Reims) a été écarté de son poste d’entraîneur, sans qu’on le voit le venir. Même si es résultats du Stade de Reims 15ème avec 8 points et une seule victoire) n’étaient pas conformes aux attentes, le bon match des Rémois face au PSG laissait pourtant de l’espoir au président Caillot.

Alors que Lucien Favre Nice) a évité de justesse la mise à pied, trois autres entraîneurs de Ligue 1 sont fortement menacés : Gérald Baticle (Angers), Olivier Dall’oglio (Montpellier) et Antoine Kombouaré (Nantes).

Gérald Baticle (Angers) sur un siège éjectable

Des trois, c’est le l’entraîneur du SCO qui est le plus en danger. Selon nos informations, le club a déjà commencé à penser à cette éventualité, en sondant plusieurs remplaçants, parmi lesquels un certain Pascal Dupraz, dont le nom a été plusieurs fois évoqué dans le passé du côté d’Angers.  17ème, et premier relégable, avant son déplacement à Toulouse, qui précèdera la réception de Rennes et un déplacement à Monaco, Angers va jouer très gros d’ici le 13 novembre.

Olivier Dall’oglio (Montpellier) pas rassuré…

Pour Montpellier, l’idée d’un changement de coach n’est pas nouvelle. Depuis fin août et un début de saison compliqué, on en parle. A chaque fois, l’ancien coach de Dijon a été sauvé par un ou deux bons résultats. Aujourd’hui, le MHSC reste sur quatre défaites au cours des 5 derniers matchs. Si le club est 10ème, il va à Lens et reçoit Lyon, avant de se déplacer deux fois (Rennes et Clermont). Le profil de Christophe Pélissier intéresse Laurent Nicollin.

Antoine Kombouaré (Nantes) s’attend au pire

Dernier entraîneur très menacé : Antoine Kombouaré. Nantes est 19ème avec 7 petits points (1 de plus que Brest, la lanterne rouge) et pourrait être quasiment éliminé de la Ligue Europa ce soir, en cas de défaite contre Fribourg (si Karabagh bat l’Olympiakos). Autant dire qu’il est loin le temps de l’euphorie de la saison dernière (9ème place et victoire en Coupe de France). Si Waldemar Kita dit soutenir son entraîneur, on sait que les deux hommes n’ont quasiment aucune relation.

« Je ne suis surtout pas content de mon travail » a commenté le Kanak en conférence de presse. « Je connais trop le métier pour savoir que quand tu ne gagnes pas, il y a des interrogations et des questions qui se posent ».

A ce jour, seul le nom de David Bettoni, ancien adjoint de Zidane à Madrid (et parmi les cibles de Lille en main dernier) est cité dans le cas d’un changement de pensionnaire sur le banc de Nantes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi