mardi 21 mai 2024

Ligue 1 : Bordeaux, le moment ou jamais

Bordeaux - Metz (13h)

À lire

Dernier de Ligue 1, à quatre points du barragiste, les Girondins de Bordeaux, vivent des jours difficiles. Une saison compliquée, mais pas terminée, Bordeaux a encore les cartes en main pour son destin…

Pire défense de Ligue 1, avec soixante-dix buts encaissés, Bordeaux montrait pourtant des choses intéressantes sur le plan offensif. Emmenée par un duo de choc, Alberth Elis et le sud-coréen Hwang Ui-Jo, l’équipe marquait des buts. Un élan offensif disparu. Alors que l’ambiance au sein des différentes composantes du club lui-même, s’est dégradée, il reste des points positifs.

La bonne nouvelle, c’est que, malgré tous ces maux, les Girondins possèdent encore une chance de se maintenir. Notamment grâce à un calendrier parfait.

Une 31ème journée spéciale maintien…

Dans une journée, où Lorient et Saint-Etienne s’affrontaient (lourde défaite des Verts en Bretagne), Clermont recevait le Paris Saint-Germain et Troyes se déplace à Monaco, ce sont bien les Girondins, qui accueillent Metz à 13h, qui ont l’occasion de faire la bonne affaire.

Les coéquipiers de Remi Oudin, affrontent une équipe messine, en plein doute, qui n’a plus gagné en championnat depuis le 16 janvier sur la pelouse de Reims. C’est d’ailleurs leur seule victoire en Ligue 1, en 2022 !

La solidarité, point d’orgue, pour la suite girondine ?

Bordeaux, de son côté, chahuté en interne, avec ses supporters, sort d’un match compliqué, mais fédérateur face au LOSC. Un match nul acquis, dans la douleur, mais qui, pour la première fois de la saison, s’est soldé par un clean sheet. L’équipe a notamment évolué à 10 pendant une heure, après l’exclusion d’Enock Kwateng. David Guion, coach de Bordeaux, déclarera d’ailleurs après le match : « C’est le point de la solidarité ».

Après avoir licencié Vladimir Petkovic en février 2022, la direction girondine a fait confiance à un homme, David Guion, lui qui se dit fait pour cette mission maintien lors de son arrivée. Face à Lille, il tient son match référence. Un possible nouveau souffle vient peut-être d’arriver à Bordeaux.

13 points à prendre au minimum pour espérer le maintien

Au fond du trou, Bordeaux a encore huit matchs pour créer la surprise. Huit finales, huit rencontres au cours desquelles les Girondins devront prendre au moins 13 points, pour éviter que le club champion de France 2009 ne connaisse la Ligue 2 de nouveau, trente ans après. Le départ sera donné à domicile, ce week-end face aux Messins. Une première occasion à ne pas manquer, avant les réceptions de Saint-Etienne (33ème journée) et Lorient (37ème), en espérant prendre des points à dans le derby de l’Atlantique (34ème journée) et à Angers (36ème), pour espérer jouer sa peau à Brest lors de l’ultime journée.

Kevin Ollier

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi