samedi 2 mars 2024

Ligue 1 : Galtier à Nice, Blanc à Lille, bientôt la fin du suspense ?

À lire

Alors qu’il était annoncé que le mercato estival 2021 de Ligue 1 serait marqué par une importante valse des entraîneurs, on commence à y voir un peu plus clair. Cinq clubs (Reims, Angers, Strasbourg, Lyon et Montpellier) ont officialisé leur nouvel entraîneur, Nantes a confirmé Kombouaré, alors que Nice attend Galtier. Lille et Brest restent en pleine réflexion, mais le nom de Laurent Blanc circule avec insistance dans le nord.

Ils ont leur nouvel entraîneur

Reims : c’état acté avant même la fin de la saison : Oscar Garcia, éphémère entraîneur de Saint-Etienne (juin à novembre 2017) remplace David Guion sur le banc. L’entraîneur espagnol, passé aussi sur le banc de l’Olympiakos et du Celta Vigo (après s’être révélé à Salzbourg), tentera de se réconcilier avec la Ligue 1.

Angers : le SCO a officialisé l’arrivée de Gérald Baticle sur le banc pour succéder à Stéphane Moulin. Après dix ans passé en tant qu’adjoint à Lyon, le technicien formé par Guy Roux (qui a aussi entraîné les jeunes de l’AJA et Brest en Ligue 2) prend pour la première fois le poste de n° 1 au plus haut niveau. Un véritable pari pour les Angevins.

RC Strasbourg : on parlait de Rémi Garde, ce sera Julien Stephan. Moins de quatre moins après son départ surprise du Stade Rennais, l’entraîneur breton rebondit en Alsace. « Lors de notre première discussion avec Julien Stéphan, j’ai eu le sentiment qu’il pouvait incarner le nouveau cycle que l’on cherche à démarrer » explique marc Keller sur le compte twitter du club. « Son expérience dans un club comme le Stade Rennais est quelque chose de très positif ».

Lyon : le suspense n’a pas duré très longtemps. Econduit par Christophe Galtier, l’OL a choisi Peter Bosz pour succéder à Rudi Garcia. Un entraîneur tourné vers l’attaque et qui aime faire confiance aux jeunes. Le technicien néerlandais de 57 ans était libre depuis son licenciement du Bayer Leverkusen en cours de saison.

Montpellier : au terme d’un due final entre Laurent Battles et Olivier Dall’Ogio, c’est ce dernier qui a été nommé pour remplacer Michel Der Zakarian. Le technicien de 57 ans va entraîner son troisième club de Ligue 1 après Dijon et Brest. « Olivier Dall’Oglio était le numéro 1 sur la liste des successeurs de Michel Der Zakarian depuis quelque temps » a expliqué Laurent Nicollin. L’objectif du MHSC sera de faire « au moins aussi bien que cette saison ».

FC Nantes : maintien en poche, Waldemar Kita a tout de suite confirmé qu’Antoine Kombouaré sera le coach de Canaris la saison prochaine. Lequel avait clamé quelques minutes plus tôt son envie de continuer.

Nice attend Galtier… et Campos

Nice : le suspense s’arrêtera quand les Aiglons seront tombés d’accord avec le LOSC pour l’indemnité à verser, mais il faudrait un incroyable retournement de situation pour que Christophe Galtier ne soit pas le futur entraîneur de Nice. Cerise sur le gâteau, le Marseillais pourrait débarquer sur la Côte d’Azur en compagnie de Luis Campos ! Un énorme coup sportif pour les Aiglons qui viseront au minimum le top 5 dès la saison prochaine.

Brest et Lille en pleine réflexion

Brest : le départ de Dall’Oglio pour Montellier a libéré une place sur le banc. C’est bien simple, tous les noms de ces entraîneurs sur le marché depuis plusieurs mois ou en fin de contrat circulent : Adrian Ursea (ex-Nice), Rémi Garde (ex-Montréal), Thierry Laurey (ex-Strasbourg), Alain Casanova (ex-Toulouse), Patrice Garande (ex-Toulouse) et David Guion (ex-Reims), ainsi que celui de Sabri Lamouchi, actuellement en poste à Al-Duhail au Qatar ! Une sacrée iste de prétendants à laquelle il faut ajouter Michel Der Zakarian (ex Montpellier), Laurent Battles (Troyes) et Jocelyn Gourvennec (qui a refusé Guingamp).

Lille : comme à Brest, le départ annoncé de Christophe Galtier laisse un vide. Pour le combler, des noms prestigieux sont avancés : Patrick Vieira, Laurent Blanc, Fatih Terim et Claudio Ranieri, rien que ça ! Le fait que le club soit en Ligue des Champions le rend bien sûr attrayant. Pour l’instant la succession de Galtier reste bloquée tant que… Galtier n’est pas officiellement parti. Car le club qui va accueillir le coach champion de France (Nice ?) doit racheter au LOSC sa dernière année de contrat. Selon nos informations, parmi les noms cités, Laurent Blanc, actuellement en poste au Qatar (Al Rayyan SC) mais qui souhaite retrouver l’Europe, est en pole position.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi