jeudi 13 juin 2024

Ligue 1 : le Stade de Reims prêt à se mêler à la lutte pour l’Europe

À lire

Jérémy Kinot
Jérémy Kinot
Journaliste

Après un départ plein de promesses, on se met à croire aux ambitions de Jean-Pierre Caillot et son entraîneur, Will Still, pour une saison dans le haut de tableau.

Will Still a prévenu : le Stade de Reims souhaite faire autre chose que jouer le maintien. Malgré tout, il faut bien reconnaitre qu’avec le départ de Balogun, de retour de prêt à Arsenal (avant un transfert à Monaco), on doutait des capacités des Champenois à s’installer dans la première moitié de tableau.

Mais quand on n’a pas d’argent, on a des idées. Et quand on a un peu d’argent, ces idées deviennent excellentes. A l’image de Teddy Teuma, le milieu de terrain arrivé de l’Union Saint-Gilloise (contre 4,6 millions), capable de tout bien faire, ou encore, Keito Nakamura, acheté 12 millions au club autrichien de LASK. 

« On fait des pas en avant »

Résultat : après avoir chèrement vendu sa peau au Vélodrome, en ouverture, les Champenois ont enchainé avec deux succès, dont un dernier très probant à Montpellier (3-1). « Au niveau de la maturité, du contenu, ou de la gestion des évènements, on fait des pas en avant », a estimé l’entraîneur du Stade de Reims après la belle victoire ramenée La Mosson.

Avant un déplacement à Metz (dimanche à 15h), on est en droit de se poser la question : mais jusqu’où peuvent aller les Rémois ? Avec dans coin de la tête ces déclarations de Jan-Pierre Caillot au micro de France Bleu : « Nous visons l’Europe à terme, et peut-être dès la saison prochaine »

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi