mercredi 22 mai 2024

Ligue 1 : Metz devra faire encore mieux

À lire

Avec leur victoire contre Lens ce samedi, le FC Metz grimpe à la septième place en Ligue 1. Le promu lorrain effectue un début de saison remarquable et inattendu.

Vainqueurs des Sang et Or lors de la cinquième journée de championnat, les Messins enchaînent un quatrième match sans défaite. Un début de saison surprenant pour un promu qui figure rarement dans le haut du classement de Ligue 1. Surtout que sur le papier le calendrier des premières journées de championnat ne semblait pas être si facile. Avec des rencontres face à Rennes, Marseille, Clermont, Reims et Lens. Toutes ces équipes figuraient dans le top 10 l’année passée.

Un travail d’équipe

Contre Lens, les Messins ont énormément subi. Cette victoire est un véritable hold-up tant la possession était du côté lensois. Les Lorrains ont su faire preuve de réalisme contrairement à leur adversaire du jour, avec deux tirs, tous les deux cadrés. Alors que de leur côté des Sangs et Or ont tiré 31 fois pour seulement 10 tirs cadrés. Avec dix arrêts, le portier messin Alex Oukidja, réalise un début de saison impressionnant. Lui qui a déjà connu le yoyo Ligue 2/Ligue 1, compte bien tout faire pour éviter que l’histoire se répète.

Les hommes de Laszlo Bölöni ne développent pas un jeu flamboyant, mais font preuve d’une force mentale irréprochable, qui s’appuie sur un d’un très bon esprit d’équipe.

Après le succès dans le nord, l’entraîneur roumain a salué la performance de son équipe : « Résister à tellement de souffrance et de domination et ne pas craquer, c’est une très bonne chose. C’est une qualité dans laquelle nous nous sommes dépassés ce soir. Lens a été plusieurs fois tout près de revenir au score. Nous avons réussi à être très fort mentalement et extrêmement opportunistes ».

Pas suffisant pour le maintien, Bölöni le sait

Le succès à Bollaert ne masque pas les imperfections des Lorrains. Bölöni est le premier conscient des manques de son équipe. « Maintenant, il faudra qu’on améliore notre jeu », résume le Roumain. L’entraîneur des Grenats a asse d’expérience pour savoir que son équipe ne pas pas se contenter de défendre et de jouer en contre tout le reste de la saison.

Juliette Ponce

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi