lundi 4 mars 2024

Ligue 1 : Nice a-t-il atteint ses limites à Nantes ?

À lire

Jérémy Kinot
Jérémy Kinot
Journaliste

Battus pour la première fois de la saison, à Nantes, les Niçois a eu des occasions, mais sans convaincre dans le jeu.

Depuis le début de saison, l’OGC Nice n’avait jamais été mené au score. La grande première, à Nantes, lui a été fatale. Après avoir encaissé un but magnifique (dans sa conception) par Florian Mollet, les joueurs de Fransceco Farioli ont été incapable de revenir dans le match. Si Alban Lafont, auteur d’au moins six arrêts de classe les en a empêché, les Aiglons ont aussi montré leurs limites dans le jeu.

Nice pauvre dans le jeu à Nantes

Habitués à surtout bien défendre, très peu efficace devant le but adverse, Danté et ses coéquipiers ont fait apparaître leurs faiblesse dans l’organisation du jeu, avec très peu d’attaques placés, s’en remettant aux exploits de Terem Moffi (peu et mal servi) et de Kephren Thuram. On a ainsi peu vu les latéraux niçois dans le camp de Nantes (un peu plus quand la fin de match approchait) et surtout vu les qualités défensives des milieux, à l’image de Morgan Sanson.

Pour sa première, Jocelyn Gourvennec avait clairement annoncé ses ambitions : dérégler la machine niçoise, habituée à gagner ses matchs sur la plus petite des marges. Le successeur de Pierre Arristouy a parfaitement réussi à glisser un grain de sable dans la machine.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi