jeudi 25 avril 2024

Ligue 1 : pourquoi l’OM peut encore terminer 4ème

À lire

Jérémy Kinot
Jérémy Kinot
Journaliste

Mathématiquement, l’OM est loin d’être largué dans la lutte pour la 4ème place. Mais il faudra que les Marseillais fassent un sans faute au Vélodrome.

En attendant le résultat du dernier match de la 26ème journée (Montpellier – PSG), qui n’aura pas d’influence dans la course à l’Europe, on retrouve 5 équipes en 4 petits points pour la lutte pour a 4ème place : Lille et Nice, tous les deux 4èmes avec 43 points, Lens, 6ème, un point derrière, puis viennent l’OM et Rennes, avec 39 points. Lille (+14) et l’OM (+12) bénéficient d’une meilleure différence de buts, mais là aussi, c’est très serré et tout peut aller très vite (+9 pour Rennes, +8 pour Lens et +7 pour Nice). 

Si un succès de l’OM en Bretagne auraient placé les Marseillais dans une meilleure situation, la défaite ne remet pas en cause la lutte pour cette 4ème place. Ce qui est plus inquiétant en revanche, c’est la prestation des Marseillais sur les deux derniers matchs. Deux défaites, avec 6 buts encaissés et un seul inscrit, durant lesquelles l’OM n’a jamais paru en mesure de faire mieux.

Un classico bouillant le 31 mars

Deux claques prises par l’OM qui inquiètent alors que le calendrier s’annonce dantesque, avec le PSG (au Vélodrome), Lille (à Lille) et Nice (au Vélodrome), plus le match aller à Lisbonne entre les deux derniers matchs. Voilà pourquoi Jean-Louis Gasset avait demandé « un dernier coup de collier » à ses joueurs avant le déplacement en Bretagne. Lors de la 31ème journée, l’OM recevra aussi Lens, puis ira dans la foulée à Reims (avec seulement un point de retard sur l’OM, les Rémois peuvent encore y croire aussi), avant de terminer plus doucement contre Lorient et au Havre. 

En attendant, les résultats de cette 26ème journée, mettent encore un peu plus de piment (s’il en était besoin) sur le Classico, programmé le 31 mars prochain, au lendemain de la trêve internationale. Pour espérer terminer dans les quatre premiers, les Marseillais n’ont plus le droit à l’erreur sur leur pelouse.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi