mercredi 5 octobre 2022

Les vraies pépites de la Ligue 1

À lire

Véritable vivier du foot européen, la Ligue 1 est une concentration de jeunes pépites qui n’ont pas forcément vocation à rester longtemps parmi nous mais qui permettent, en attendant, au championnat de France de rester compétitif et attractif.

LES DÉFENSEURS CENTRAUX

KAMARA, BALERDI, DISASI, FOFANA…

Le plus précoce, Boubacar Kamara (20 ans) a déjà le mental d’un vieux briscard inhérent à son statut de joueur de… l’OM ! Car à Marseille, une saison en vaut deux en terme de pression et d’expérience. Avec trois exercices de Ligue 1 à son actif (62 matchs) et une épopée en Ligue Europa jusqu’en finale (2018), il va découvrir cette saison la Ligue des Champions et en saura un peu plus sur sa capacité à poursuivre sa progression, dans l’axe de la défense ou au milieu, et de se rapprocher des Bleus. Il aura, à ses côtés, une des recrues olympiennes, Leonardo Balerdi (21 ans), prêté par le Borussia Dortmund. L’Argentin a déjà été appelé à deux reprises avec l’Albiceleste et arrive en France pour s’aguerrir et revenir plus fort en Bundesliga. Dans un registre plus physique, Axel Disasi (22 ans) a rejoint Monaco cet été pour franchir un palier, après avoir aidé le Stade de Reims à monter en L1 et à accrocher la Ligue Europa. Le potentiel de ce grand gaillard d’un mètre quatre-vingt dix d’origine congolaise apparait évident à condition qu’il trouve en Principauté un cadre suffisamment stabilisé. Enfin du côté de Saint Etienne, Wesley Fofana (19 ans) a déjà fait ses preuves cette saison (14 matchs de L1) et il fait partie de la jeune garde verte sur laquelle compte Claude Puel pour relancer le club stéphanois. De la Gambardella, gagnée en 2019, à la coupe de France, perdue en finale en 2020, sa trajectoire rappelle celle de Kamara qui a, lui aussi, vécu deux finales perdues en un an (Gambardella 2017 et Ligue Europa 2018).

Avant eux : Varane, Zouma, Lenglet, Upamecano, Umtiti…

LES LATÉRAUX

AÏT-NOURI, MAOUASSA, DAGBA…

Il avait à peine 18 ans qu’il était déjà appelé en Espoirs. Ryan Aït-Nouri en a aujourd’hui 19 et même si une fracture de la machoire et le Coronavirus sont venus perturber sa saison 2019-2020, il demeure, à Angers, une valeur sûre de Stéphane Moulin qui vient de le faire prolonger jusqu’en 2023. Sa marge de progression est tellement forte que Zidane en a fait une de ses prochaines cibles pour le Real Madrid. Formé au Paris FC, le gaucher est déjà valorisé à plus de 20 M€ et a le profil pour être le futur animateur du couloir droit des Bleus à l’horizon 2022. Du même côté, son aîné, Faitout Maouassa (22 ans) vient lui aussi de prolonger au Stade Rennais jusqu’en 2022 et prépare avec gourmandise la découverte de la Ligue des Champions. International espoirs, l’ancien nancéien, prêté à Nîmes en 2018-2019, n’en finit plus d’élever son niveau et de s’ouvrir toutes les perspectives possibles dans un style plus ramassé et tonique (1m70) mais avec énormément d’engagement. En Ligue 1, il a son pendant à droite, le Parisien Colin Dagba (22 ans) dont il partage les mêmes caractéristiques physiques. Quand ses copains du centre de formation ont préféré s’exiler ou être prêté (N’Kunku, Rabiot, Ikoné, Edouard…), lui a souhaité prolonger jusqu’en 2024 pour se donner toutes les chances de profiter de la moindre ouverture… à droite de la défense parisienne. Apprécié par Tuchel, il aura sa chance cette saison davantage encore que la précédente.

Avant eux : Sidibé, Pavard, Mendy, Digne, Hernandez…

LES RÉCUPÉRATEURS

GUEYE, CHOTARD, SOUMARÉ, TCHOUAMENI…

Il y a un an, le 10 août 2019, Joris Chotard n’avait pas encore 18 ans quand il débutait en Ligue 1, avec Montpellier, dans le derby face à Nîmes. Depuis, il a enchaîné 23 matchs chez les pros, signé son premier contrat, été appelé en équipe de France U18 puis U19… La suite semble couler de source tellement son jeu dégage de la sérénité et de la maitrise, technique et émotionnelle. En signant à Monaco cet hiver, le Girondin Aurélien Tchouaméni (20 ans) a clairement affiché ses ambitions après deux saisons d’apprentissage accéléré à Bordeaux. International U20, son profil de milieu axial élancé et technique lui offre un avenir forcément européen, à l’horizon de ses quatre ans de contrat en Principauté. Arrivé du Havre à Marseille, via un faux transfert vers Watford, Pape Gueye (21 ans) n’avait connu que la L2 avant de faire ses débuts en L1 à Brest en septembre dernier. Intelligent, actif, technique et généreux dans l’effort, il entre dans la fournaise marseillaise sans aucun complexe et prêt à exploser aux yeux de l’Europe. Formé au PSG, lillois depuis 2017, Boubacary Soumaré (21 ans) n’en finit pas de monter en régime depuis ses débuts en L1 en 2017 à 18 ans. International espoir, sous contrat jusqu’en 2022, son talent le valorise déjà à plus de 22 M€ et lui promet un destin international qu’ont validé ses premières apparitions en Ligue des Champions la saison passée. …

Avant eux : Kanté, Sissokho, Matuidi, Ndombélé…

LES RELAYEURS/CRÉATEURS

CAQUERET, CAMAVINGA, SANCHES, CHERKI, ADLI, AOUCHICHE, GOUIRI…

Secteur le plus prometteur, celui des milieux relayeurs condense des talents déjà affirmés qui ont déjà fait leur preuve au niveau international, soit en Ligue des Champions pour Jeff Reine Adelaïde (22 ans) et l’étonnant Maxence Caqueret avec Lyon, soit en Ligue Europa avec la révélation française de la saison, international depuis la rentrée, le Rennais Eduardo Camavinga (18 ans), soit lors d’un Euro 2016 qu’il avait remporté avec le Portugal en France, Renato Sanches (22 ans), à la relance avec le LOSC depuis un an. Pour les purs créateurs, il faut regarder vers la génération suivante pour trouver quelques pépites au potentiel hors norme. Et d’abord Rayan Cherki (photo) qui, à 17 ans, continue d’être surclassé. Le plus jeune buteur de l’histoire lyonnaise est aussi devenu en août dernier, en entrant en jeu face au Bayern en demi-finale de la Ligue des Champions, le plus précoce, à 17 ans, à participer à un match à élimination directe de la compétition européenne phare. Son style se rapproche de ceux de Amine Gouiri, le Niçois de 19 ans, ou d’Adil Aouchiche (18 ans), le Parisien qui a signé à l’ASSE cet été, deux autres talents à l’état brut qui éclairent le jeu de leur culot. Yacine Adli, le Bordelais également formé au PSG, ou Mounir Chouia (20 ans), à Dijon, voire Alexis Claude Maurice (22 ans), à Nice, et le Brésilien du Stade Rennais, Raphinha (22 ans) n’ont rien à leur envier dans le registre des joueurs capables de tous les exploits balle aux pieds. Avec eux, une certitude, même s’ils ne brillent pas encore par leur régularité, quand ils ont le ballon, il se passe toujours quelque chose.

Avant eux : Rabiot, Tolisso, Lemar, Fékir, Guendouzi…

LES FINISSEURS

MBAPPÉ, DAVID, IKONÉ, KADEWERE, GRBIC, LIHADJI…

La confrérie de ceux qui ne pensent qu’au but est évidemment archi-dominée par Kylian Mbappé (21 ans). Le meilleur buteur du dernier championnat est hors concours mais sa seule présence en Ligue 1 permet à tous ses contemporains une exposition supérieure. Ainsi de Jonathan David, le Canadien du LOSC de 20 ans, qui découvre notre championnat après avoir beaucoup marqué à La Gantoise pendant deux saisons, pourra s’appuyer sur l’expérience de l’international Jonathan Ikoné (21 ans) et la jeunesse de Isaac Lihadji (18 ans), transfuge marseillais de l’intersaison. Chacun à leur niveau, dans leur style, auront leur mot à dire en 2021 pour maintenir le club nordiste au sommet et confirmer son savoir faire en matière de recrutement. Les deux autres talents de la saison viennent de Ligue 2. Au Havre, l’international zimbabwéen, Tino Kadewere, a fini meilleur buteur de L2 la saison passée avec 20 buts, devant l’Autrichien de Clermont, Adrian Grbic (17 buts). Au même âge, 24 ans, les deux ont gagné le droit de signer à Lyon et à Lorient pour poursuivre leur progression et apporter leur pierre à l’édifice d’une L1 qui, avec ses stars déjà confirmées, à Paris, Marseille, Lyon, Lille ou Monaco, n’a jamais aussi bien été fidèle à sa devise « la Ligue des talents ».

Avant eux : Giroud, Martial, Thuram, Coman, Lacazette, Pléa, Aubameyang…

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi