mardi 4 octobre 2022

La Ligue 1 touchée par la Covid : seulement 44% de victoires à domicile

À lire

En plein période pandémique, le championnat de France ce Ligue 1 suit son cours à huis clos. Une situation qui handicape les équipes jouant à domicile. Les Stéphanois qui d’ordinaire peuvent s’appuyer sur un public bouillant sont bien placés pour s’en rendre compte avec 9 points perdus dans un chaudron éteint.

Depuis longtemps, l’appuie du publique lors de rencontres sportives, n’est plus à démontrer. Les joueurs le disent eux-même, un stade plein qui pousse, comme un seul homme, ça n’a pas de prix. Et lorsque le spectacle est au rendez-vous sur le terrain, la communion est magnifique. Mais ça, c’était avant. Avant qu’une pandémie ne vienne bousculer nos habitudes. Si la saison précédente a été mise en pause ou tout simplement arrêtée, le constat était très clair à la reprise, surtout en Bundesliga, les équipes à domicile ne gagnent plus. Où en tout cas beaucoup moins.

Et ce constat semble se poursuivre cette saison dans notre Ligue 1. Depuis le début de la saison, il y a jamais eu un taux de victoire à domicile de plus de 50% dans une même journée. Seulement 47 victoires ont ainsi conclu les 117 matchs joués à domicile cette saison (44%).

Si l’on peut donc regretter le spectacle en tribune qui est souvent exceptionnel, sur le terrain également le spectacle manque. Certaines rencontrent paraissent d’ailleurs bien vides, comme le PSG-OM du mois du septembre, dans lequel tout amoureux de football aurait voulu voir le Parc des Princes enflammer la rencontre. Peut-être ce qui a manqué au PSG pour l’emporter ? Saint-Etienne où l’apport du chaudron n’est plus à démontrer, est également très impact avec déjà 9 points de perdus sur sa pelouse. L’OM pour sa part a déjà abandonné 7 points au Vélodrome.

Lyon, le contre exemple

Attention, toutes les équipes ne semblent pas concernées. Lille et Monaco, affichent tous deux un bilan de 4 victoires et 2 nuls à domicile. 0 défaite donc pour ces clubs qui arrivent à déjouer la tendance. Monaco, dont le public n’est pas connu pour être le plus chaud de France, est peut-être habitué à ces ambiances plus calmes ? D’un autre côté, le Racing Club de Strasbourg qui avait fait de sa Meinau une forteresse ces trois dernières saisons en Ligue 1, n’a prit que 3 petits points à domicile avec cette victoire contre Dijon. Deux autres équipes restent invaincues à domicile, Lyon, qui a déjà affronté Marseille, Saint-Etienne et Monaco, ainsi que Lens. Lyon qui avant la pandémie avait parfois du mal à gérer la pression de ses propres supporters, est presque libéré…

Les promus, réputés pour leurs tribunes chaudes, font figure d’exception tant leur début de saison est remarquable, sans l’appuie de leur superbe publique. 

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi