mercredi 5 octobre 2022

Ligue 1 : Ünder, Guendouzi, Wijnaldum, Shaqiri… Les TOP et les FLOP du mercato

À lire

Un peu plus de deux mois de compétition, le quart des matchs joués… Il est déjà l’heure de faire un bilan des principales recrues de Ligue 1. Ce sont nos top et nos flop du mercato estivale.

LES TOP

Achraf Hakimi (de l’Inter Milan au PSG)

Paris en a longtemps rêvé et Paris a fini par le faire : avoir dans ses rangs un des meilleurs latéraux du monde. Formé au Real Madrid, où on n’a, étrangement, pas voulu lui donner sa chance, l’international marocain a réussi ses débuts avec le club de la capitale. Sa vitesse, sa technique et son sens du but en font déjà un joueur essentiel. Paris ne regrette pas les 64 millions d’euros investis.

Jérôme Boateng (du Bayern à Lyon)

Alors qu’il a eu 33 ans début septembre, le solide défenseur allemand était en fin de contrat au Bayern. Son arrivée surprise à l’OL, en toute fin de mercato, a été accueillie avec beaucoup de réserve, mais, après avoir pris le temps de revenir à un niveau physique correct, il a rassuré tout le monde. Véritable tour de contrôle de la défense lyonnaise (il culmine à 1,92m), il apporte aussi toute son expérience.

Cengiz Ünder (prêté par la Roma à l’OM)

L’international turc de l’AS Rome restait sur deux saisons compliquées, particulièrement la dernière, avec un prêt compliqué à Leicester. Mais à l’OM, où il est prêté par le club italien, il se sent comme un poisson dans l’eau. Auteur de quatre buts en dix apparitions (toutes compétitions confondues), il dynamise l’attaque marseillaise.  

Matteo Guendouzi (prêté par Arsenal à l’OM)

Comme Ünder, l’ancien joueur de Lorient (formé au PSG) est une des réussites de l’été marseillais. Le joueur de 22 ans, au caractère chaud bouillant, est un des meilleurs marseillais depuis le début de saison. Ses performances l’ont d’ailleurs conduit tout droit en équipe de France, même s’il ne compte pas encore de sélection.

William Saliba (prêté par Arsenal à l’OM)

De tous les défenseurs centraux utilisés par Jorge Sampaoli depuis le début de saison, c’est celui qui est le plus sûr. Sa vitesse, sa sûreté dans les un contre un, ainsi que sa qualité de relance, ont séduit le Stade Vélodrome. Une vraie belle réussite.

Mario Lémina (de Southampton à Nice)

Arrivé cet été de Southampton, après deux prêts successifs (à Galatasaray et à Fulham), le joueur passé par l’OM est devenu rapidement une pièce maitresse de l’équipe de Christophe Galtier. L’ancien international espoir aujourd’hui international gabonais chez les A, est sans aucun doute l’une des plus belles réussites du mercato en Ligue 1. Notamment parce que, à 28 ans, il n’a coûté « que » 5,5 millions d’euros.

Pablo Rosario (du PSV Eindhoven à Nice)

C’est le deuxième bon coup de l’OGC Nice cet été. Les Aiglons sont allés chercher le jeune milieu néerlandais (24 ans) au PSV Eindhoven contre 6 millions d’euros. Très intéressant, il compose un duo complémentaire avec Mario Lémina et enchaine les bonnes prestations.

Gaëtan Laborde (de Montpellier à Rennes)

Déjà auteur de trois buts avec Montpellier avant de partir en Bretagne, Gaëtan Laborde a marqué quatre fois (en six matchs) avec le Stade Rennais qui ne regrettent pas les 15 millions mis dans le transfert du joueur de 27 ans.

LES FLOPS

Gerson (de Flamengo à l’OM)

Acheté 25 millions d’euros, le Brésilien est la recrue la plus chère de l’OM, mais aussi celle qui a le plus de mal à s’adapter. A sa décharge, il ne joue pas à son véritable poste, mais cela ne suffit pas à expliquer ses difficultés. Contre Lorient, le joueur de 25 ans n’est même pas entré en jeu.

Georginio Wijnaldum (de Liverpool au PSG)

En fin de contrat à Liverpool, le milieu de terrain néerlandais devait être un des très gros coup de l‘été. Recruté au nez et à la barbe de Barcelone, le joueur de 30 ans cherche encore sa place dans l’équipe parisienne et joue de moins en moins. Il n’a été titulaire qu’à cinq reprises en Ligue 1 depuis le début de saison.

Xherdan Shaqiri (de Liverpool à Lyon)

Comme Jérôme Boateng, l’international suisse est arrivé à Lyon dans les derniers jours du mercato. Mais à la différence de l’Allemand, ses premiers matchs avec l’OL sont loin de faire l’unanimité. Il est même trop rarement décisif, et parfois fantomatique. Il pourrait se faire piquer sa place par Rayan Cherki, très incisif quand on fait appel à lui.

Myron Boadu (de l’AZ Alkmaar à Monaco)

Même s’il n’a que 20 ans et demi, l’ASM en en droit d’attendre plus d’un joueur acheté 15 millions d’euros. Depuis le début de la saison, le jeune attaquant néerlandais n’a été titulaire qu’à trois reprises et n’a pas fait mieux que délivrer une passe décisive.

Juan Ignacio Ramirez (prêté par Liverpool au Mexique, à Saint-Etienne)

Trois apparitions, neuf passes et aucun tir : c’est le bilan famélique de la seule recrue de l’AS Saint-Etienne. Inquiétant quand on sait qu’il joue… attaquant de pointe ! Il faut dire qu’il n’apporte tellement rien, qu’il a seulement passé 108 minutes sur le terrain ! Heureusement, son prêt payant ne coûte que 300 000 euros à Saint-Etienne.

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi