jeudi 25 avril 2024

Ligue 2 : la renaissance du Stade Malherbe de Caen ?

CAEN - ANGERS (20H45)

À lire

CAEN – ANGERS (20H45)

Ce soir, Caen reçoit Angers au Stade Michel d’Ornano pour clôturer la 26ème journée de Ligue 2. Pour les Normands, cette affiche est cruciale dans la course aux barrages, et pourrait être le symbole d’une saison entre tempête et éclaircie. 

Caen-Angers, c’est la grosse affiche de cette 26ème journée de Ligue 2. Une rencontre de haute importance, avec une odeur de course pour la montée en Ligue 1. Afin de ne pas compter 5 points de retard sur le leader auxerrois, le SCO joue gros. Et de son côté, devant son public, le SMC entend poursuivre sa remontée au classement. En parallèle, ce match peut prendre la forme d’une revanche pour les Caennais, mais aussi celle d’une renaissance. La lourde défaite du match aller (0-3) avait été le dernier épisode d’une longue série noire. 

Après un début parfait, la saison de Caen vire au cauchemar

« Début parfait », c’est le terme. Les Caennais, alors coachés par Jean-Marc Furlan, réalisent un mois d’août de rêve, avec 4 victoires en autant de matchs. Et puis catastrophe. Aucune victoire de septembre jusqu’à fin novembre en championnat, soit 11 rencontres de disette. Au cours de cette tempête, le technicien de 66 ans est limogé de son poste début novembre. 

Dans les colonnes de L’Est Éclair, après son éviction, il soulignait l’effet néfaste des journalistes et de leur rapport aux réseaux sociaux, et pointait surtout du doigt l’environnement « très particulier » du SMC. S’il estime que Caen « n’avait pas forcément les moyens de nombreux autres clubs », il explique aussi que « les dirigeants et l’entourage du club attendaient un peu trop du Stade Malherbe ». Quoi qu’il en soit, il fallait trouver une nouvelle tête pour prendre les rênes et insuffler un nouvel élan dans cette équipe, alors 16ème de Ligue 2. Et pour cela, les dirigeants tentent un pari et nomment LA légende du club.

Nicolas Seube, héros de la saison caennaise ?

Surnommé « ce héros » au sein du peuple normand, Nicolas Seube, c’est 16 saisons passées en rouge et bleu, avec un total de 520 matchs. Alors qu’il raccroche ses crampons en 2017, il reste au club, auprès des jeunes, puis devient le directeur du centre de formation, et maintenant, entraîneur principal du groupe pro. Et ce héros, il pourrait l’être encore un peu plus s’il continue de remonter le Stade Malherbe au classement. 

Arrivé fin novembre, l’ancien milieu défensif de 44 ans compte 7 victoires, 2 nuls et 3 défaites (dont une en Coupe de France) en 12 matchs (TCC). Malgré les deux récentes déconvenues à l’extérieur (contre Grenoble et Guingamp), les Caennais n’ont pas connu la défaite à d’Ornano depuis que Seube est sur le banc. Actuellement, Malherbe pointe à la 10ème place du classement. Et en cas de victoire sur Angers ce soir, les Rouge et Bleu seraient 6èmes, à 1 point du premier barragiste (Grenoble), et signeraient leur retour dans la course à la montée. Grâce à l’icône du club, les Normands reprennent peu à peu des airs de conquérants, et peuvent espérer revenir dans l’élite.

Adrien Viricel

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi