jeudi 25 avril 2024

Ligue 2 : les Verts doivent encore convaincre

PARIS FC - SAiNT-ETIENNE (SAMEDI, 15H)

À lire

Jérémy Kinot
Jérémy Kinot
Journaliste

PARIS FC – SAiNT-ETIENNE (SAMEDI, 15H)

Si les Stéphanois se sont replacés dans la course à la montée, ils n’ont pas encore convaincus. Le match à Paris samedi et contre Auxerre, le 9 mars, en dira beaucoup plus.

A défaut de convaincre Jean-Michel Larqué (lire ici son entretien au vitriol sur les Verts), les Stéphanois s’installent de plus en plus solidement  dans le TOP 5 de Ligue 2, synonyme de barrages d’accession en Ligue 1. Mieux : le mois de février catastrophique du SCO (une seule victoire en quatre matchs) a même permis aux Verts (qui justement, ont gagné à Angers) de revenir à 5 points… 

Auteurs d’un excellent mois de février (3 succès sur 4 matchs), avec 10 buts inscrits contre deux encaissés, Anthony Briançon et ses partenaires ont de plus en plus de raisons de croire en la montée. Pour cela, il leur faudra bien négocier les deux prochains matchs : un déplacement au Paris FC samedi et la réception d’Auxerre dans une semaine. C’est seulement après ces deux rencontres que l’on pourra dire si Saint-Etienne est un postulant sérieux à la montée. 

Dans une semaine, Auxerre sera à Geoffroy-Guichard, avec ses mauvais souvenirs…

Deux rencontres que les Verts abordent avec beaucoup de prudence. Car si les chiffres sont intéressants, les Stéphanois ne restent pas sur un match convaincant contre l’avant dernier. Olivier Dall’Oglio n’a d’ailleurs pas manqué de le souligner et mettre ses joueurs en garde. « Ce match (contre Annecy, ndlr) doit être perçu comme un message d’alerte, il ne faudra pas le reproduire deux fois», a prévenu l’entraîneur des Verts. « Heureusement, ça a été sans conséquence au classement. On a beaucoup travaillé dessus, notamment sur les pertes de balle naïves, sur des retours moins puissants que d’habitude, des duels perdus, le tout donne un match moyen ».

Des prestations à ne pas reproduire, samedi à Charletty (qui va battre son record d’affluence) et contre Auxerre dans huit jours. Un retour des Bourguignons à Geoffroy-Guichard, un an, 9 mois et 20 jours après la fameuse séance de tirs au but qui a envoyé les Verts en Ligue 2…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi