jeudi 23 mars 2023

Ligue des Champions, ce qui va vraiment changer en 2024

À lire

Hier nos confrères de l’Equipe révélaient le nouveau format de la Ligue des Champions que l’UEFA compte mettre en place d’ici 2024 pour contrer le projet de Superligue européenne. Nous revenons sur les détails de cette nouvelle formule.

36 équipes pour un mini championnat

Le premier tour concernera 36 équipes au lieu de 32 aujourd’hui. Une des conséquences majeurs sera que la France pourra compter sur quatre équipes (contre trois aujourd’hui). Les trois premiers du championnat seront directement qualifiés plus un quatrième amené  à jouer deux tour de barrage. Ces 36 équipes seront réparties dans quatre groupes de neuf équipes en fonction de leur classement UEFA et de leur statut (champion ou pas).

D’abord un mini championnat de dix matchs contre dix adversaires différents

Chaque équipe jouera dix matchs, cinq à domicile et cinq à l’extérieur, contre dix adversaires différents.

Comment seront définis les adversaires ? Chaque champion rencontrera 2 autres champions, ainsi que 3 équipes du deuxième chapeau, puis 3 du chapeau 3 et enfin 2 du dernier chapeau.

Les matchs (180 au total contre 96 dans la formule actuelle) auront lieu les mardi, mercredi ou jeudi entre septembre et janvier.

8èmes de finale

Les 16 équipes qualifiées pour les huitièmes de finale seront définies ainsi :

Les 8 premiers du classement général (sur 36 donc) seront qualifiés directement.

Les 16 équipes classées entre la 9ème et la 24ème place joueront un barrage (par aller et retour) pour définir les 8 derniers qualifiés.

Les équipes classées de la 25ème à la 36ème place sont éliminées.

Les huitièmes de finale auront lieu par matchs aller et retour.

Ce qui change : deux fois plus de matchs

> Quatre clubs français (trois plus un) participeront possiblement à la première phase de la compétition.

> Plus de matchs, plus de droits télé

Avant même les huitièmes de finale, la nouvelle version proposera 196 matchs au lieu des 96 de l’actuelle formule. Soit plus du double ! 180 matchs de la première phase, plus les 16 matchs de barrage. Qui dit plus de matchs dit plus de droits télé donc davantage de revenus pour l’UEFA et les clubs.

> Un calendrier plus chargé

Aujourd’hui, hors coronavirus, les clubs jouent six matchs entre la mi septembre et la première semaine de décembre. Avec cette nouvelle formule, ils en joueront dix entre septembre et janvier.

Un calendrier qui impose quasiment le passage de la Ligue 1 à 18 clubs. Une évolution à la quelle réfléchit la Ligue de Football professionnelle et qui est de plus en plus inéluctable.

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi