mercredi 5 octobre 2022

Ligue des Champions : et si on était optimistes ?

L'analyse de Stéphane Désenclos

À lire

Pourquoi ne voir que le mauvais côté des choses ? Et si la soirée d’hier n’avait finalement pas été si mauvaise pour les Français en Ligue des Champions ? Une analyse optimiste…

A priori, il faut être plutôt gonflé pour dire ça, alors que le PSG a livré une des plus mauvaises prestations de ces neuf dernières années (toutes compétitions confondues) face à Leipzig, et que Rennes a perdu le 3èmede ses quatre matchs de poule. 

Mais à y regarder de plus près, avec un peu de recul, la soirée a été plutôt réussie. On s’explique.

Paris peut terminer en tête de son groupe !

En battant Leipzig 1-0, sans franchement le mériter il faut l’avouer, le club de la capitale s’est parfaitement relancé dans la course à la qualification. Et si son avenir est toujours en suspend, en cas de victoire 1-0 mercredi prochain à Manchester, Marquinhos et ses coéquipiers passeront même en tête du groupe !

Bien sûr, pour gagner à Old Trafford, il faudra montrer autre chose que face aux Allemands, mais dans huit jours, Kimpembe sera là pour rassurer la défense, Verratti devrait pouvoir débuter, alors que l’on peut difficilement voir Neymar et Mbappé aussi mauvais qu’hier soir.

Certes, si Paris ne gagne pas en Angleterre et que dans le même temps les Allemands gagnent en Turquie, l’avenir des Parisiens en C1 pourrait être compromis (Leipzig recevant Manchester lors du dernier match). Mais si Leipzig perd à Istanbul (rappelons que les Turcs ont battu Manchester lors de la 3èmejournée), les Parisiens n’auront plus qu’à gagner leur dernier match pour se qualifier… 

Rennes bien placé pour la Ligue Europa

Pour Rennes, officiellement éliminé de la Ligue des Champions, c’est désormais la lutte pour le 3èmeplace qui résume l’ambition du club. 

Dans cet esprit, les deux buts inscrits dans les arrêts de jeu des deux matchs profitent aux Bretons qui ont accueilli avec bonheur la frappe d’El Haddadi offrant la victoire à Séville en Russie. 

Krasnodar et Rennes ont un seul petit point mais les Bretons sont devant à la différence de but (-5 pour Rennes, -6 pour les Russes). Avec toutefois aujourd’hui l’avantage du but inscrit à l’extérieur pour Krasnodar (1-1 au Roazhon Park). 

En cas de match nul avec des buts, Rennes abordera la dernière journée devant les Russes. La dernière journée est d’ailleurs intéressante. Les Bretons recevront Séville et les Russes iront à Londres défier Chelsea. Les deux équipes sont qualifiées, mais si Séville ne bat pas Chelsea mercredi prochain, elles se battront à distance pour la première place. On voit davantage les Rennais capables de prendre un point (même si une défaite pourrait alors suffire) sur leur pelouse, que les Russes en Angleterre. 

Ultime joker pour les Bretons : battre Séville

Si les Russes venaient à s’imposer la semaine prochaine, les Rennais auront encore une chance de décrocher la 3èmeplace en battant Séville lors de la dernière journée et en misant sur une victoire de Chelsea

> Les deux dernières journées

GROUPE E

Mercredi 2 décembre :

Krasnodar – Rennes (aller 1-1)

FC Séville – Chelsea (aller 0-0)

Mardi 8 décembre :

Rennes – FC Séville

Chelsea – Krasnodar

GROUPE H

Mercredi 2 décembre :

Manchester United – PSG

Is. Basakséhir – Leipzig

Mardi 8 décembre :

Leipzig – Manchester UnitedPSG – Ist. Basakséhir

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi