lundi 26 février 2024

Ligue des Champions : Porto, rêve d’un quatrième quart de finale en six ans

À lire

Discret sur le marché des transferts, Porto misait sur les retours de prêts de certains de ses joueurs pour viser les quarts de finale, un niveau atteint à trois reprises en Ligue des Champions depuis cinq ans. Pour l’instant, c’est mal parti…

Un nouveau top 8 pour le FC Porto en Ligue des champions ? Après avoir réussi à se hisser en quart de finale à deux reprises lors des trois dernières saisons, le vice-champion du Portugal en titre veut de nouveau créer la sensation.

En 2019, l’AS Rome avait été surpris en huitièmes puis cette année, c’est la Juventus qui est tombée sur un os, au même stade de la compétition. Lors de ces deux éditions, l’équipe entraînée par Sergio Conceiçao a ensuite chuté au tour suivant face au futur vainqueur de la C1 : Liverpool il y a deux ans et Chelsea il y a quelques mois.

Brillant sur la scène européenne, Porto a en revanche rien pu faire sur le sol national pour empêcher le sacre du Sporting CP.

Un titre que les Dragons vont vouloir récupérer, en plus de vouloir réaliser un bon parcours en Ligue des champions bien que la tâche s’annonce compliquée, dans un groupe B ô combien relevé avec l’Atletico Madrid, Liverpool et l’AC Milan.

Conceiçao et Porto surprise des phases finales en 2019 et 2020

Relativement calme sur le marché des transferts (3 arrivées), le club doublement vainqueur de la Coupe aux Grandes Oreilles (1987 et 2004) va s’appuyer sur un effectif quasiment inchangé pour cette saison 2021/2022.

Taulier de la défense depuis son retour à Porto en 2019, Pepe possède une expérience impressionnante en C1. Avec 106 matchs disputés dans la compétition entre le club portugais, le Real Madrid et Besiktas, le défenseur de 38 ans a toujours cette rage de vaincre, en témoigne son excellente prestation lors de la dernière campagne, et ce huitième de finale gagné contre la Juventus.

Avec son partenaire de la charnière Chancel Mbemba et le gardien Agustin Marchesin (tous les deux titulaires depuis deux saisons), Pepe est bien ancré dans ce triangle défensif magique pour bloquer les attaques adverses.

Autre joueur clé du onze de départ de Conceiçao, Sergio Oliveira sort de sa saison la plus aboutie. Buteur à cinq reprises en huit apparitions de C1 lors du dernier exercice, le milieu portugais a notamment inscrit le coup franc de la qualification, en prolongations contre la Juventus.

Auteur du plus beau but de la dernière Ligue des champions en quart de finale retour face à Chelsea, Mehdi Taremi a su confirmer les attentes placées en lui. Recruté du côté de Rio Ave où il avait brillé en 2019/2020 (18 réalisations en 30 matchs), l’attaquant iranien a fait trembler les filets à 16 reprises, pour 15 passes décisives en 34 rencontres de championnat.

Un mercato basé sur les prêts

Si Felipe Anderson (West Ham) et Malang Sarr (Chelsea) sont retournés dans leur clubs respectifs, le FC Porto a enregistré le départ de Moussa Marega, après cinq années passées au club. En fin de contrat, l’attaquant malien s’est engagé du côté d’Al Hilal (Arabie saoudite). Tout juste revenu de Rizespor, Fernando est de nouveau prêté, cette fois-ci à Al Fayha.

Autre prêt : celui de Mamadou Loum Ndiaye, qui va évoluer à Alavés pour le prochain exercice. Dans le sens des retours, Tomas Esteves (Reading), Ewerton (Portimonense), Shoya Nakajima (Al Ain) et Vitinha (Wolverhampton) ont fini leur prêt et vont réintégrer l’effectif pour la saison prochaine.

Sous contrat avec Liverpool, Marko Grujic voit son prêt renouvelé, avec désormais une option d’achat fixée à 9 millions d’euros. Du côté des arrivées, Fabio Cardoso (Santa Clara) et Bruno Costa (Portimonense) ont rejoint Porto, libre de tout contrat.

Ailier prometteur de Grêmio, Pepê est devenu la troisième recrue la plus chère de l’histoire du club, à égalité avec Juan Manuel Iturbe (15 millions). Les Dragons pourront également compter sur des joueurs maisons à fort potentiel.

Fabio Vieira et Francisco Conceiçao vont apporter un brin de jeunesse, à une équipe qui veut continuer de garnir son tableau de chasse en Ligue des champions.

Si tout a bien commencé pour les Portugais avec un nul ramené de Madrid (face à l’Atletico), en revanche, les Reds sont venus leur marcher dessus au Stade du Dragon. La double confrontation contre le Milan AC (le 19 octobre et le 3 novembre) s’annonce décisive.

Bruno Biache

Ne manquez-pas, Le Sport, Spécial Coupes d’Europe, en vente ici, ou chez votre marchand de journaux.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi